Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 26Article 630265

Actualités Régionales of Friday, 26 November 2021

Source: L'Anecdote

Conflit Arabes-Musgum : le salut qui vient du Conseil régional

Le taux de précarité a atteint la côte d’alerte Le taux de précarité a atteint la côte d’alerte

A la faveur d’une tournée régionale, Daniel Kalbassou a offert des denrées alimentaires et appelé à la paix entre les communautés pour un développement efficient du Logone et Chari.

La tournée entamée par le président du conseil régional de l’Extrême-Nord, par Kousseri le 16 novembre 2021, s’est poursuivie mercredi à Logone Bimi. Ce périple rentre dans le cadre des rencontres départementales en vue de compléter l’élaboration du Plan régional de développement de l’Extrême-Nord.

Occasion de trouver des voies et moyens de sortir la région de sa situation de pauvreté. L’étape de Logone de Birni a été l’opportunité pour Daniel Kalbassou, non seulement de porter le message du développement de la région, mais celui de la réconciliation et de la cohabitation pacifique entre les populations meurtries par des conflits intercommunautaires.

Dans cet arrondissement, il y a trois mois, un conflit ayant opposé éleveurs Arabes aux agriculteurs Musgum avait causé plus de 26 morts et des centaines de blessés. Le président du conseil régional n’est pas venu les mains vides. Des dons constitués de denrées alimentaires et des produits de première nécessité composés pour l’essentiel des sacs de mil et de riz, des cartons d’huile et de savons, ont été offerts aux victimes.

Parmi les problèmes que rencontrent les populations, figure en bonne place l’ensablement des affluents du Logone qui alimente le Lac Tchad. Conséquences, une baisse drastique des ressources halieutiques et l’avancée du désert. Daniel Kalbassou a tenu à rassurer les populations que « le Conseil Régional de l’Extrême-Nord fera tout, en ce qui le concerne, pour que des solutions appropriées soient trouvées ». Fin connaisseur des questions économiques, à chacune des étapes de la tournée, à Kaelé dans le Mayo Kani le 18, à Yagoua dans le Mayo Danay le 19, Je président du conseil régional a posé le diagnostic et proposé une thérapie pour sortir la région du sous-développement.

Le taux de précarité a atteint la côte d’alerte. De la bouche de l’ancien député à l’Assemblée nationale et banquier, 74,3% d’habitants gagnent moins d’un dollar par jour, sur une moyenne nationale de 37%. Malgré un niveau d’ensoleillement très élevé, 4,5% de la population bénéficient de l’énergie électrique. Sa densification reste un autre défi à relever. Proposant la stratégie anglo-saxonne du « learning by doing » basée sur quatre leviers, il propose comme solutions de « mobiliser une population estimée à 5 millions d’habitants dont 60% de jeunes », dans la protection de la biodiversité, faire du soleil une source d’énergie, l’accès à l’eau et une agriculture innovante.

Le Plan régional de développement est un document quinquennal. Il s’agit d’une exigence pour les collectivités territoriales décentralisées. Il entrera en vigueur en janvier 2022, à en croire le code général des collectivités territoriales décentralisées.

Rejoignez notre newsletter!