Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 05Article 626965

Actualités Régionales of Friday, 5 November 2021

Source: L'oeil du Sahel

Common entrance: 17 élèves exclus au lycée bilingue de Koléré à Garoua

L’accès en classe de 6e doit se faire après l’obtention du concours d’entrée en 6e et du CEP L’accès en classe de 6e doit se faire après l’obtention du concours d’entrée en 6e et du CEP

17 élèves n'ont plus accès à leurs salles de classe au lycée bilingue de Koleré de Garoua. Il s'agit en effet des élèves de la classe de 6e, section anglophone. Ceci depuis le début du mois d’octobre 2021. Il leur est reproché de ne pas avoir passé l’interview (l’oral) du Common Entrance qui correspond à l'entrée en 6e dans le système francophone. «Mon fils a été déclaré admis au concours d’entrée en 6e. J’avais suivi son nom à la radio et j’ai même vérifié sur la liste des admis au concours. Son nom y figurait avec toutes les références telles que la date et lieu de naissance», affirme d’emblée un parent, dont l’enfant n’a pas son nom sur la liste. Alors que ne se doutant de rien, les parents ont pourvu aux fournitures scolaires de leurs enfants. «Il allait à l’école et fréquentais normalement jusqu’au 4 octobre. C’est ce jour qu’on l’a renvoyé sous prétexte qu’il n’a pas payé les frais de scolarité et d’Association des parents d’élèves et d’enseignants (Apee). Etant donc très occupé par mon travail, j’ai envoyé mon enfant aîné pour s’acquitter de ces frais. A notre grande surprise, on lui a dit que le nom de l’enfant ne figure pas sur la liste des enfants admis dans les classes de 6e. On a aussi découvert plus tard qu’il n’est pas le seul à être dans cette situation», ajoute notre informateur.

En analysant ce problème de près, il se pose sans doute un problème d'information. D'ailleurs, la rencontre avec Béryl Wangue Nchitu, censeur au lycée bilingue de Koleré apporte un éclairage : «Ce que les gens doivent comprendre c'est que le système francophone est différent du système anglophone. Dans le système anglophone, une fois que les enfants ont composé le Common Entrance, on nous envoie la liste des enfants qui ont réussi. Et, à base de cette liste, on choisit un jour pour qu'ils viennent passer l'examen de l’interview qui est en quelque sorte la phase orale de cet examen. C'est, en effet, à la fin de ces deux phases (écrite et orale) qu'on peut dire que l'enfant est admis en 6e. C'est ainsi que le système anglo-saxon fonctionne et ce depuis longtemps», déclare-t-elle.

Plusieurs parents francophones qui souhaitent voir leurs enfants évoluer dans le système anglo-saxon n’ont pas compris que le fonctionnement et l’organisation du Common Entrance et des autres examens du système anglophone ne sont pas pareilles que ceux du système francophone. «J’étais choqué lorsque j’ai appris que les enfants ne peuvent pas être admis parce qu’ils n’ont pas passé l’oral du concours d’entrée en 6e. Personne ne nous a informés de ce supposé oral», s’indigne un parent dont l’enfant est exclu des salles de classe. Selon le censeur, il sera difficile d’accepter ces élèves en classe car ils n’ont pas composé toutes les phases (obligatoires) du Common Entrance, surtout que la phase orale compte sur environ 30% dans le résultat final.

Actuellement, cela fait trois semaines que les élèves sont exclus de leurs salles de classe. Les parents déplorent le fait que les examens de la première séquence vont bon train dans la plupart des établissements scolaires. Ce manque d’information a eu des conséquences non négligeables sur le parcours scolaire de ces élèves. Pour le moment, même si certains parents recherchent des places pour leurs progénitures, des questions se posent car de façon formelle, l’accès en classe de 6e doit se faire après l’obtention du concours d’entrée en 6e et du CEP

Rejoignez notre newsletter!