Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 29Article 625768

Politique of Friday, 29 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Comment Ahidjo a organisé sa succession : révélations d’Aboubakar Ousman Mey

'On ne pouvait pas être sûr que ça allait être lui' play video'On ne pouvait pas être sûr que ça allait être lui'

• Paul Biya a succédé à Ahidjo en 1982

• Plusieurs versions reviennent sur l'organisation de cette succession

• Aboubakar Ousman Mey donne sa version des faits



Les versions se suivent et ne se ressemblent pas sur la succession du premier président camerounais Amadou Ahidjo à la tête du pays en 1982 par l'actuel locataire du palais de l'Unité Paul Biya. La dernière en date est celle d’Aboubakar Ousman Mey, frère cadet du ministre Ousman Alamine Mey.

Reçu dans l'émission "La Vérité en face", diffusée sur Equinoxe télévision, l'homme politique est revenu en long et en large sur les dernières heures d'Ahidjo à la tête du Cameroun. Selon lui, le choix de ce dernier s'est porté sur Paul Biya du fait de sa proximité avec son patron.

Chaque matin, confie-t-il, Paul Biya était la seconde personnalité à s'entretenir avec l'ex chef d'Etat. A ceci s'ajoute sa discrétion.
"Le choix du président Biya, on le voyait venir. Mais comme il y avait beaucoup de compétences autour de lui, on ne pouvait pas être sûr que ça allait être lui.", a précisé Aboubakar Ousman Mey.

Il faut préciser qu'avant ce choix, le président Ahidjo avait fait modifier la constitution pour instituer un poste de premier ministre qui serait son successeur constitutionnel. une façon de lancer les hostilités.

Ci-dessous, l'intégralité des révélations d'Aboubakar Ousman Mey

Rejoignez notre newsletter!