Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 04Article 621643

Actualités of Monday, 4 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Colère d’un général Ambazobien : ‘dites-nous la vérité’ (vidéo)

Un général ambazonien play videoUn général ambazonien

• Un général ambazonien brise le silence

• Il évoque les pertes dans leur camp

• Il interpelle les dirigeants politique ambazoniens

Un général Ambazonien a décidé de s’adresser aux leaders politiques de l’Ambazonie via une vidéo que CamerounWeb a pu consulter. L’homme en tenue de guerre interpelle Ayuk Teba et tous les dirigeants ambazoniens. Il souhaite qu’ils disent la vérité au peuple car précise-t-il, ils sont en train de mourir.
« Nous sommes en train de mourir. Nous avons besoin de vous unis. Nous vous demandons de dire la vérité aux Ambazoniens. Nous avons besoin que vous nous donniez la force dont nous avons besoin », a-t-il déclaré.

En effet selon plusieurs sources, certains groupes armés séparatistes seraient en lien avec le régime de Yaoundé. Cette information non confirmée est largement relayée par le journaliste en exil Michel Biem Tong. Les Amba Boys sur le terrain se sentent de plus en plus floués par leurs dirigeants et demandent des explications à ce derniers.

Les leaders politiques de cette République auto-proclamée ne parlent pas le même langage. Lors de la célébration du 1er octobre, chacun a délivré un message avec des orientations différentes. Si Ayuk Tabe parle d’une enquête internationale, Samuel Ikome Sako le président par intérim de l’Ambazonie se dit prêt à défendre la patrie jusqu’à son dernier souffle.

« Le dialogue doit avoir lieu. C'est la seule solution mais nous continuerons à résister aussi longtemps que nous vivrons, aussi longtemps qu'il y a du souffle dans nos narines parce qu'il n’y a aucune autre raison de ne pas résister. Si nous ne le faisons pas nous mourrons. Je suis resté là à attendre que l'Etat français du Cameroun vienne afin que nous entamions le processus de véritable dialogue sur cette question. Il traine les pieds. Ils ne viennent pas. Ils croient en l'option militaire et ils pensent qu'ils auront une victoire militaire », a-t-il déclaré lors d’un interview accordé à chaîne américaine VOA.

Rejoignez notre newsletter!