Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 03Article 626530

Actualités of Wednesday, 3 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Clotaire Nguedjo répond aux informations concernant son arrestation

Clotaire Nguedjo Clotaire Nguedjo

• Annoncé en prison, Clotaire Nguedjo est toujours actif sur les réseaux sociaux

• Dans une publication ce mercredi, il envoie un message aux Camerounais

• Une sortie qui met en doute les informations relatives à son arrestation



Comme pour répondre à ceux qui se réjouissent de son arrestation, Clotaire Nguedjo demande à ses followers de la concentration.


"Restons concentrés pour le Cameroun!", écrit Clotaire dans sa publication sur l'une de ses pages Facebook.

Pour certains abonnés à sa page, Clotaire peut avoir accès à son téléphone portable tout en étant en détention. Ces derniers rappellent qu'il n'a pas été déféré, ce qui sans doute pourquoi il peut avoir accès à un certain moment à ses téléphones.

L'affaire Clotaire Nguedjo cache mal une autre affaire qui ébranle le PCRN. En effet, un mauvais vent souffle sur le Parti camerounais pour la réconciliation nationale. Quelques heures après l’arrestation de Clotaire Nguedjo par les éléments de la brigade de recherche de Ngobat, c’est la panique au sommet du parti de Cabral Libii.

Clotaire Nguedjo n’est pas le seul recherché par les services de la police judiciaire. Fritz Messey Messey, le chargé de mission de Cabral Libii, Jean Louis Batoum et Julien Bapes Bapes activement recherchés aussi auraient disparu dans la nature. Le procureur de la République a ainsi signé un mandat d’arrêt contre ces cadres du PCRN. Pour rappel, les quatre militants du PCRN sont accusés de diffamation, atteinte à la vie privée, propagation de fausses nouvelles, et viol dans l’affaire dite Mirabelle.

En effet, le réseau de copains avait attribué des propos mensongers à la jeune Mirabelle présentée faussement comme actrice d’un film pornographique. La petite Mirabelle a été agressée puis violée lorsqu’elle a décidé de porter plainte contre ses bourreaux. Elle perd la vie dans des circonstances étranges après l’échec de la tentative de règlement à l’amiable du conflit qui l’oppose à ses bourreaux. Interrogé sur le scandale dans lequel est impliqué ses proches collaborateurs, le président du PCRN, feint ne rien savoir de l’affaire qui fait pourtant la une de plusieurs médias du Cameroun.

«Je ne sais même pas de quoi il s'agit. Je sais que Poutine ne ment pas. C'est un gars bien qui a tout mon soutien. Je le protégerai comme je protège Nourane», a-t-il déclaré.

Rejoignez notre newsletter!