Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 12 16Article 428718

Opinions of Saturday, 16 December 2017

Journaliste: Yekulkul

Chronique: Paul Biya sera encore et toujours président…Qui n’est pas content ?


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

On l’a vu au perron de l’Elysée, l’homme lion. Tout souriant au sortir de la rencontre avec son petit-fils-maitre Emmanuel Macron. Les nouvelles sont bonnes. Tout s’est bien passé. L’homme terrible de Yaoundé a rencontré le président de la France …Pian !

Les mauvaises langues qui croyaient que le jeune Macron ne rencontrera jamais Paul Biya peuvent aller se faire cuire un œuf. Les jaloux disent que Macron était à la maternelle en 1982 quand Biya accédait au pouvoir à Yaoundé…Ca fait quoi ? Est-ce que le Cameroun c’est la France ? Chaque pays a sa démocratie. Le Cameroun a la sienne avec un gouvernement de 32 ans.. Excusez du peu. Ce que les jaloux ignorent, c’est que le petit-fils et maitre a donné le quitus à son grand père de se présenter en 2018.

…Regardez comme il est heureux!

Du coup l’homme lion a posé à la cour de l’Elysée… La photo de campagne pour la présidentielle 2018. Le lion requinqué pour les « grandes finitions du Cameroun »

Sur place au bled, le décor est déjà planté. Les militants du « village électoral » ont appelé le « candidat naturel » à reprendre naturellement sa place en 2018…On ne voit personne pour remplacer le président. Et, surtout, ce n’est pas à l’Université qu’on trouvera l’homme providentiel. Toutes les créatures de toutes les Universités ont adressé une motion de soutien au créateur pour 2018…Sans blague. ET même les chefs traditionnels sont dans la danse… Malheur à celui qui « osera challenger le président dans ce village ». La colère des ancêtres va s’abattre sur lui…

Tremblez-vous les opposants !

Et puis, un problème anglophone qui sort de nulle part est venu troubler le programme du président au moment où il intervient à la tribune de l’Onu…Ce n’est pas la jalousie ? Quand il s’apprêtait à rencontrer son maitre-petit-fils, les députés du SDF ont transformé le palais de l’assemblée nationale en un dancing pour réclamer que la question anglophone soit prise en compte au cours des travaux en session…Pourquoi ? Je dis et répète « La question anglophone est sans objet au Cameroun ».

On le voit bien, le problème du Cameroun c’est qu’il n’y a pas un problème au Cameroun. Face aux problèmes du Cameroun, les Camerounais ont un seul recours : « On va faire comment ». Paul Biya sera encore et toujours président : on va faire comment ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter