Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 24Article 629905

Politique of Wednesday, 24 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : une photo de Libii et Ndoki fait jaser la toile

Une photo de Libii et Ndoki fait jaser la toile Une photo de Libii et Ndoki fait jaser la toile

• Une photo de Cabral Libii et Michèle Ndoki fait le tour du web

• Les internaute commentent diversement la photo

• Maurice Kamto fait clôt le débat sur la démission de Ndoki

Absente des réseaux sociaux depuis un moment, la militante et cadre du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Michèle Ndoki fait une apparition aux côtés du président du PCRN Cabral Libii. Selon les informations, les images des deux personnalités qui inondent la toile seraient prises à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire. Si certains internautes sont heureux de revoir Michèle Ndoki, d’autres s’interrogent sur sa proximité avec le PCRN qui ne rate aucune occasion pour tirer sur le parti de Maurice Kamto.

« Qui n'est pas avec nous est contre nous mais le combat continue », « Elle est sur le rang de djamen et elimbi même chez koagne kérosène le va tjrs glisser attendons la fin », « Elle avait fait semblant de partir, quand lui souhaitait bonne continuation, elle a changé d'avis. Elle ne veut pas griller sa seule chance de devenir député comme l'a fait son frère Djamen », commente les internautes sous la publication de l’activiste Martin Tajo.

Pour rappel, le PCRN dont les cadres sont cités dans une rocambolesque affaire de diffamation avait fait une sortie officielle accusant ouvertement le MRC de manipuler la justice camerounaise.

« En effet , comme vous l’aurez constaté, nos camarades les nommés : Batoum Jean Louis, Messey Fritz Frantz , Clotaire NGUEDJO et Louis Bapès, notre parti et son président font l’objet depuis des mois d’un acharnement et harcèlement des personnes se réclamant proches du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, sous prétexte de demander justice pour la regrettée Mirablelle LINGOM… Ils ne sont pas en cavale comme annoncé par des cyber-harceleurs , communicants de nos concurrents politiques », indiquait le communiqué du PCRN.

De son côté, Maurice Kamto a tenu à rassurer les militants du MRC que Michèle Ndoki demeure militante du parti et est libre d’exprimer ses opinions.

Rejoignez notre newsletter!