Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 23Article 629776

Actualités of Tuesday, 23 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : un important texte sur la filière du livre désormais sur la table des députés

Image illustrative Image illustrative


• La filière du livre est confrontée à d’énormes difficultés

• Le projet de loi portant organisation et promotion de la filière du livre est déposé ce 23 novembre

• Ce texte comprend plus de 69 articles

Le marché du livre en langue française en Afrique centrale était estimé à près de 77 millions d’euros de chiffre d’affaires issu de ventes de livres édités localement en 2019, soit 1,5 % du marché du livre en langue française dans le monde. Avec huit de ses dix régions qui sont francophones, le Cameroun représentait plus de la moitié de ces revenus, avec 42 millions d’euros pour neuf millions d’exemplaires vendus, une activité portée en grande majorité par les marchés publics de manuels scolaires. Mais le secteur est confronté à beaucoup de difficultés ces derniers temps.

Ces difficultés relèvent de la faible production endogène du livre de qualité, le défaut d'industrie nationale du livre, la recrudescence de la contrefaçon. Cette dernière est à l'origine d'énormes pertes au plan financier, en matière fiscale.

En outre, nombre d'obstacles sont enregistrés dans le secteur du livre et du manuel scolaire. Ces obstacles prennent racine dans des pratiques telles: "la corruption, les conflits d'intérêts, les délits d'initié à charge contre les instances d'évaluation des manuels, la fragmentation démesurée des programmes scolaires en manuel correspondants, les changements anarchiques des livres au programme..."

Le pouvoir exécutif entend infléchir la tendance. Ainsi, un projet de loi portant organisation et promotion de la filière du livre au Cameroun est déposé ce 23 novembre sur la table des députés. Ledit texte vise à rationaliser dynamiser, professionnaliser, industrialiser la filière camerounaise du livre.
De plus, ledit texte envisage "la capitalisation des acquis de la réforme amorcée en 2017, la mise en cohérence des différentes lois qui adressent les problématiques multiples en rapport avec le livre et l'internationalisation des Conventions internationales dûment ratifiées par le Cameroun, notamment l'accord de Florence et le Traité de Marrakech relatif aux déficients visuels."
Le projet de loi portant organisation et promotion de la filière du livre au Cameroun comprend 69 articles. Il réaffirme les principes de promotion de l'édition du livre en langues nationales et sa traduction dans les deux langues officielles.

Par ailleurs, l'exercice des différents métiers du livre est soumis à l'exigence de l'obtention préalable de l'agrément.

A cela s'ajoute des dispositions particulières relatives à la mise en réseau et au financement de la filière du livre par les particuliers, l'Etat et les collectivités territoriales décentralisées.

Rejoignez notre newsletter!