Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628042

Actualités of Friday, 12 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : recalé à 8 reprises à la porte d’entrée de l’ENAM, un jeune fait des révélations

Les candidats à l'entrée de l'ENAM Les candidats à l'entrée de l'ENAM


• Il a adressé dans ce sens une correspondance au PM

• Il plaide pour son intégration définitive

• Le nom du sieur KOJOUA CHRISTIAN VALDANO, s’est pourtant retrouvé à 2 reprises sur la liste d’attente


Au Cameroun, les concours d’entrée dans les grandes écoles sont souvent entachés d’irrégularités. Entre corruption, népotisme et favoritisme, ces concours pourtant prestigieux, ont fini par perdre leur valeur. Celui d’entrée à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) est entouré régulièrement de polémiques. La dernière en date est la suspecte admission d’une certaine Vigouroux Chantale Pulchérie, dont le nom ressemble curieusement à celui de la première dame Chantal Biya.

L’épouse du chef de l’État serait-elle admise aux épreuves orales du concours d’entrée à l’Enam ? En effet, parmi les candidats déclarés admissibles à la section Administration générale pour le compte de l’année 2021 – 2022 du concours d’entrée à l’ENAM, « Vigouroux Chantale Pulchérie », figure à la 131e position sur les 134 retenus.

On en est là, qu’un jeune Cameroun sort pour exprimer sa colère concernant la manière dont les choses se passent avec ce concours. Dans une correspondance adressée au Premier ministre, le sieur KOJOUA CHRISTIAN VALDANO, recalé à huit reprises à la porte de l’ENAM exprime sans détour sa colère. Dans la lettre que Camerounweb a pu eu copie, il a commencé son aventure depuis 2014. Après avoir obtenu 8 admissibilités et que son nom s’est retrouvé à 2 reprises sur la liste d’attente, il n’a jamais réussi à se faire intégrer dans cette prestigieuse école de l’élite camerounaise.

Après avoir exprimé sa colère et son incompréhension, il plaide pour une admission définitive. Peut-il avoir gain de cause ? Le premier ministre peut-il faire pression sur les responsables de l’ENAM pour qu’un traitement particulier soit accordé à son dossier ? Autant de questions qui méritent d’être soulevées.


legende

legende

Rejoignez notre newsletter!