Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 04Article 626827

Actualités of Thursday, 4 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : plus de 8000 passeports seraient bloqués à la DGSN depuis plusieurs mois

Passeport Camerounais Passeport Camerounais


• Un citoyen dénonce le retard dans la délivrance de son passeport introduit depuis le mois de mai

• La demande a été effectuée dans l’ancien système

• Il lui a été signifié qu’ils seraient plus de 8000 dans son cas


S’il y a quelque chose qui est la mieux partagée au Cameroun, c’est bien évidemment la corruption. Presque toute l’administration publique est gangrenée par ce fléau. Les populations en sont victimes tous les jours. Un citoyen vient de dénoncer à travers le lanceur d’alerte Boris Bertolt, une situation assez insupportable pour lui, au niveau de la délivrance des passeports. Comme lui, ils seraient plus de 8000 personnes dans le cas.

Depuis le 1er juillet 2021, de nouveaux passeports sont rentrés en vigueur au Cameroun. Un décret du président de la République signé dans ce sens a fixé les conditions d’établissement. Depuis, il est à noter que toute demande de passeport ordinaire est précédée d’une inscription en ligne obligatoire, sauf dérogation expresse du délégué général à la Sûreté nationale. En clair, l’on ne se rendra plus dans les services compétents de la délégation générale à la Sûreté nationale que lorsque l’on aura été notifié de son rendez-vous. Par ailleurs, le demandeur doit joindre à son dossier, une quittance de paiement de frais de timbre qui s’élèveront désormais à 110 000 F. Mais bien avant, certains citoyens ont fait la demande de délivrance de passeport, et depuis, c’est des tracasseries. Ce que dénonce ce citoyen dont voici le récit.


Ma compagne a fait un passeport le 25 mai 2021 et était ce jour parmi les dernières personnes à le faire d'après les agents de l'émigration. Après cette vague tous les autres sollicitant l'établissement d'un passeport devraient attendre que le nouveau prestataire soit opérationnel.
Elle a déposé tous les documents demandés ainsi que la somme de 75000 frs exigé contre récépissé. Mais jusqu'à ce jour elle n'a pas reçu son passeport comme ceux qui ont déposé avec elle et bien d'autres.

Entre temps le nouveau prestataire a commencé à produire des passeports en 48 heures comme le disent les informations. Et tous ceux qui ont déposé leur demande avant l'entrée en fonction du nouveau prestataire n'ont rien.
Elle s'est rendue ce matin à l’émigration là-bas on lui dit que comme elle, ils sont plus de 8000 dans cette situation et qu’il faut seulement attendre. L'agent qui les a reçus les dirige le directeur de la police des frontières y étant on les a fait recevoir par son secrétaire qui les a demandé leurs récépissés.

Après lui avoir montré il leur dit qu’ils ne peuvent rien faire et qu'il faut attendre et que s'ils sont pressés qu'ils aillent à nouveau avec les 110000 exigé dans le nouveau système pour se faire établir un passeport.
Mon avis C’est qu’Ils savaient depuis des mois voire une année qu'un nouveau prestataire allait reprendre l'établissement des passeports ils ont néanmoins continué à prendre l'argent des Camerounais en les rassurant qu’au plus tard dans un mois ils auraient leurs passeports. C’est de l’escroquerie.

Rejoignez notre newsletter!