Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 01Article 621325

Actualités of Friday, 1 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : la Douane alerte sur la circulation d’un faux document attribué à ses services

La douane dénonce un faux et usage de faux La douane dénonce un faux et usage de faux

• Le document en question est daté du 20 septembre

• Il porte réglementations de participation de la vente aux enchères du 05 octobre au port autonome de Douala

• Les populations invitées à plus de prudence


Depuis quelques jours, il circule sur les réseaux sociaux, un document datant du 20 septembre, attribué aux services des douanes. La note de service pour « porte réglementations de participation de la vente aux enchères du 05 octobre au port autonome de Douala ». Ce document est un véritable « Fake », rétorque les services compétents de la douane qui dénoncent un faux et usage de faux.
Le document a tout pour paraître vrai. Dans ce document, l’on peut noter que « les inscriptions se feront auprès du service client dédié à cet effet contre attribution d’un numéro d’accès dont le récépissé sera remis le jour de la vente à l’entrée des services centraux. Les frais d’inscription s’élèvent à 30 000 FCFA (sic) », peut-on lire sur cette prétendue note datée du 20 septembre 2021. Le document invite ainsi les personnes intéressées à « s’inscrire via WhatsApp auprès du service clientèle prévu à cet effet au numéro 652307490 ».
Mais, si l’on se fie aux détails, il est évident que ce document est un faux. C’est la thèse de la direction générale des douanes qui indique qu’il s’agissait d’un « fake ».

Déjà, le document qui circule actuellement n’a rien à avoir avec la charte graphique des documents de la douane camerounaise. Autre indice qu’il s’agit d’un faux : plusieurs éléments ont été scannés et collés sur le document (date, cachet et signature du DG, etc.). En outre, les erreurs de syntaxe et de ponctuation jettent un discrédit sur l’authenticité de ce document.

« Les ventes aux enchères publiques des marchandises en dépôt en douane se font à la criée, au dernier enchérisseur. Il n’y a pas de frais à débourser dans un compte pour y participer. C’est le fait à éviter et à faire éviter à l’opinion. Ce fake est une arnaque », a déclaré une source autorisée, sous le couvert de l’anonymat. « Le programme des ventes du mois d’octobre n’est pas encore disponible. Les modalités sont les mêmes que celles prévues par le Code des douanes Cemac », a ajouté la source contactée par SBBC.

Les autorités invitent les populations à plus de vigilance

Rejoignez notre newsletter!