Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 07Article 622339

Actualités Criminelles of Thursday, 7 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : arrestation de 5 dangereux kidnappeurs professionnels

Arrestation de 5 dangereux kidnappeurs professionnels Arrestation de 5 dangereux kidnappeurs professionnels

Cinq présumés preneurs d'otages qui opérait dans les localités de Mokolo, Hina, Guider et Ndoukoula sont mis hors état de nuire par la gendarmerie de la localité.

Selon une source sécuritaire, une perquisition effectuée dans certains de leurs domiciles a permis la découverte d'un fusil d'assaut type AK 47, d'un Pistolet Automatique de marque Browning, plusieurs munitions, des cartes SIM et des téléphones portables.

Les 5 présumés preneurs d'otages interpellés ont avoué plusieurs enlèvements avec demandes de rançons. Ils sont actuellement gardés à vue à la Légion de Gendarmerie de l'Extrême-Nord, où une enquête a été ouverte par le Bureau Enquêtes de ladite unité, en vue de mettre la main sur le sixième membre du gang en fuite et détenteur d'une arme à feu.

Quelques mois plus tôt, 11 malfrats étaient arrêtés à Pitoa le Nord. Ils sont auteurs d’enlèvements avec demande de rançons. C’est une belle prise pour les éléments de la gendarmerie nationale à PITOA dans la région du Nord. Les membres du gang ont entre 21 et 37 ans.

Leur mode opératoire, kidnapper après avoir intimidé avec des armes puis exiger des rançons par la suite. Leur dernier forfait commis par 8 des 11 mis en cause remonte à la nuit du 28 février au 1er mars 2021.

“Nous sommes allés mener cette opération à Mbe avec Hamsa , Djonkreo, Ousmaila et deux autres membres que je ne connais pas et ce sont ces derniers qui sont détenteurs d’armes à feu. Dans le partage du butin j’ai eu 100 mille FCFA” relate Bakary membre du Gang. Une Interpellation rendue possible grâce aux fins limiers de la gendarmerie nationale à Pitoa. Une action menée en collaboration avec les autorités administratives et traditionnelles locales.

“Nous avons posé un certain nombre d’actes qui nous ont permis de mettre hors d’état de nuire ces hommes qui vous ont été présentés. Pour ceux qui courent encore nous leur disons qu’ils seront traqués jusqu’à leur dernier retranchement” avise le Chef d’escadron Steve Beyale commandant la compagnie de gendarmerie de Garoua 2è.

Le sous-préfet a appelé pour sa part à une meilleure collaboration entre les populations et les forces de sécurité pour mettre fin à l’insécurité dans la zone.

Rejoignez notre newsletter!