Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 04Article 626728

Politique of Thursday, 4 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : Maurice Kamto évoque le fédéralisme communautaire de Cabral Libii

Maurice Kamto évoque le fédéralisme communautaire de Cabral Libii Maurice Kamto évoque le fédéralisme communautaire de Cabral Libii

• Maurice Kamto a fait une sortie publie hier

• Il s’est prononcé sur le fédéralisme communautaire de Cabral Libii

• La tension monte entre le PCRN et le MRC

Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a organisé hier 3 novembre 2021, une rencontre littéraire au cours de laquelle il a procédé à la dédicace de plusieurs de ses œuvres. Maurice Kamto durant cet exercice de partage avec son public a été interpellé par le fédéralisme communautaire prôné par Cabral Libii du PCRN. L’éminent avocat avoue avoir entendu parler du concept mais attend avoir plus d’informations sur le sujet avant de se prononcer.
« J’ai entendu parler du fédéralisme communautaire, qui sera mis dans un Ouvrage. J’attends que le livre soit disponible. Je dois le lire pour avoir une idée », a déclaré Maurice Kamto.

Le fédéralisme communautaire prôné par Cabral Libii pour repenser la forme de l’Etat du Cameroun est très mal perçu par plusieurs leaders d’opinion.
« Tout ces problèmes qui plombent le développement du Cameroun en compromettant le bien être des populations ont une cause unique : l'incompétence du régime de Yaoundé et l'absence d'une réelle démocratie au Cameroun. Voilà ce qui à mon humble avis devrait préoccuper tout citoyen qui aime le Cameroun et qui se soucie de son devenir. Le débat sur l'autochtotonie est un os pour des chiens qui ne savent pas que l'os n'a pas de chair », avait déclaré l’activiste Arlette Framboise Doumbe Ding dans une tribune.


La guerre


Le PCRN est en froid avec le parti de Maurice Kamto. Le 03 novembre 2021, la porte-parole du parti de cabral Libii a sorti un communiqué accusant le MRC de manipuler la justice camerounaise dans le but de faire arrêter ses cadres impliquer dans l’affaire Mirabelle.

« Alors qu’ils attendaient les suites légales de leurs plaintes, le camarade Clotaire Nguedjo recevra le 1er novembre 2021 un appel de la gendarmerie de Ndogbat à Douala, lui demandant de s’y rendre afin de récupérer les références de transmission au parquet de Ndokoti, de la plainte qu’il a déposé dans cette unité quelques jours plutôt contre un militant du MRC », indique le communiqué.

Rejoignez notre newsletter!