Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 06Article 631723

Politique of Monday, 6 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : Maurice Kamto accusé de saboter la CAN 2021 (Vidéo)

Maurice Kamto accusé de saboter la CAN 2021 play videoMaurice Kamto accusé de saboter la CAN 2021

• Maurice Kamto a été séquestré à Douala

• Le RDPC accuse Kamto d’hypothéquer la CAN

• Voici la réponse du MRC

Cedric Noufele et ses invités ont évoqué dimanche 5 décembre 2021, la séquestration de Maurice Kamto à Douala. Andre Luther Meka, le communicant du RDPC invité dans l’émission « Droit de Réponse » a réussi à faire un lien entre les déboires de Maurice Kamto dans le Littoral et la Coupe d’Afrique des Nations qui démarre le 09 février prochain au Cameroun. Le président du MRC aurait un agenda caché selon le cadre du parti au pouvoir. Maurice Kamto au-delà de son projet de dédicace serait à Douala pour « hypothéquer » la CAN.

« Monsieur Kamto est venu à Douala pour hypothéquer la CAN et chauffer la population pour pouvoir hypothéquer la paix pendant la CAN. Le gouvernement a vu cela et a mobilisé toutes les forces nécessaires pour que cela soit évité et qu'on donne un exemple à tous ceux qui veulent hypothéquer la CAN. Le timing de Monsieur Kamto est impressionnant parce que nous sommes à quelques jours de la CAN et c'est ce jour qu'il propose sa dédicace pour pouvoir déstabiliser la ville de Douala », a déclaré Andre Luther Meka. Il explique aussi le choix de la ville de Douala par Kamto. Cette localité est composée d’une population rebelle selon le représentant du RDPC.

« La ville de Douala a jours été perçue comme une ville de rebelles et il pense que c'est son fief et qu'en chauffant la population, elle peut se soulever pour pouvoir créer le désordre », a-t-il déclaré.

Cette position n’est pas partagée par Me Roland Dieuwou communicant du MRC. Il rappelle au représentant du RDPC que les activités de Maurice Kamto ont systématiquement été interdites au Cameroun depuis sa démission du gouvernement de Paul Biya.

Rejoignez notre newsletter!