Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 03Article 626668

Actualités of Wednesday, 3 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : L’épidémie de Choléra fait déjà plusieurs victimes

Le Cholera fait ravage au Cameroun Le Cholera fait ravage au Cameroun


• Les autorités dressent le bilan de l’épidémie

• L’on enregistre déjà 4 morts sur 27 cas confirmés

• Les populations invitées à respecter les mesures mises en place pour repousser l’épidémie


A part le Coronavirus, le Cameroun fait face à une inquiétante épidémie de choléra. Signalée depuis quelques jours, cette épidémie a déjà fait un nombre important de victimes. La situation devient de plus en plus alarmante.
Les autorités camerounaises ont confirmé la propagation d'une épidémie de choléra dans les régions du Centre et du Sud-Ouest du pays, après l'enregistrement de 27 cas positifs et quatre décès. Selon un rapport publié, mardi, par le ministère de la Santé publique, les quatre décès de choléra ont été enregistrés parmi des pêcheurs à l’hôpital du district de Bakassi dans la région du Sud-Ouest.

Pour faire barrière à cette nouvelle épidémie, les autorités invitent les populations à prendre les précautions nécessaires et surtout les invitent à plus de prudence.

Déjà des dispositions sont prises par les autorités sanitaires dont le respect peut aider à réduire considérablement les risques de propagation de cette pandémie très mortelle.

Elles sont invitées à « se laver systématiquement les mains avant et après les repas ; laver les aliments crus avant de les consommer ; s'assurer de la potabilisation de l'eau de boisson ; se rendre au poste de santé le plus proche devant toute symptomatologie suspecte à type de diarrhée ; appeler le 1510 pour toutes information complémentaire ».

Aussi, l’on apprend que le gouvernement a prévu la mise en place d’une unité de traitement du choléra (UTC) pour la gestion des cas selon le protocole.
Le Cameroun fait face à cette nouvelle épidémie alors que le pays se prépare activement à accueillir la CAN en janvier prochain. Ces mauvaises nouvelles ne sont pas de nature à rassurer les pays qui devront participer à cette compétition, ce qui fait aussi un véritable manque à gagner pour l’économie nationale.

Rejoignez notre newsletter!