Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 01Article 634741

Actualités of Saturday, 1 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : Kamto appelle à la protection de la dignité du patriarche Biya

: Kamto appelle à la protection de la dignité du patriarche Biya : Kamto appelle à la protection de la dignité du patriarche Biya

Maurice Kamto envoie un message à Paul Biya

• Il invite le chef de l’Etat à renoncer au pouvoir pour des raisons de santé

• Kamto respecte son adversaire politique Paul Biya


Adversaire politique mais pas ennemi. C’est en substance que le message que le président du MRC, Maurice Kamto a adressé à Paul Biya lors de son discours du 31 décembre 2021. Le président de la République rongé par l’âge n’a plus rien à donner au peuple selon Kamto. Il invite ainsi Paul Biya à sortir par la grande porte de l’histoire en prenant la bonne décision qui s’impose à lui compte tenu de son état actuel. Maurice Kamto va plus loin en demandant la protection de la dignité du patriarche Biya. Il est cependant déterminé à ne pas laisser le Cameroun sombrer avec son dirigeant actuel.

« Je respecte le grand âge de monsieur Paul Biya et suis sensible à la possible fragilité de sa santé liée à cet était. Cependant je ne pus comprendre ni accepté qu'il hypothèque l'avenir de millions de Camerounais du fait de cette situation. Il serait humainement raisonnable et politiquement correct qu'il en tire les conséquences qui s'imposent. Ceux qui idolâtrent Paul Biya et font semblant de croire qu’il est éternel et irremplaçable, ne rendent Service ni à lui-même, ni à notre pays il est temps pour eux de réaliser qu’il est un être mortel qu’il a donné ce qu’il avait à donner et qu’il n’a plus rien à offrir (...) Il est plus que temps de préserver la dignité de ce patriarche ainsi que l'avenir de notre pays », a-t-il déclaré.

Joseph Dion Ngute humilié

Maurice Kamto a également évoqué la guerre de leadership en cours dans le sérail. Il s’interroge sur le rôle du premier ministre Joseph Dion Ngute, obligé de suivre les ordres du secrétaire général de la présidence et de certains puissants ministres de son propre gouvernement.

« Le chef de l'exécutif devenu invisible se borne à donner "de très hautes instructions" transmises par le secrétaire général de la présidence de la République directement à des ministres supposés être placés sous l'autorité du premier ministre, chef du gouvernement. Les Camerounais se demandent: "A quoi sert un premier ministre aussi transparent qui peut être désavoué à tout moment et impunément par le secrétaire général de la présidence de la République, voire par des ministre?" Les Camerounais mesurent plus que jamais la portée du décret du 05 février 2019 accordant délégation permanente de signature à l'actuel secrétaire général de la présidence de la République. Depuis lors le Cameroun se gère tant bien que mal par procuration" », regrette Maurice Kamto.

Rejoignez notre newsletter!