Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 14Article 636541

Actualités of Friday, 14 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : Atangana inflige de lourdes sanctions à des agents indélicats du ministère du Commerce

Le Ministre Luc Magloire Mbarga Atangana Le Ministre Luc Magloire Mbarga Atangana

• Le ministre a frappé fort

• Certains agents ont écopé d’une suspension de trois mois

• D’autres sont mis à pied pour une semaine

L’année 2022 commence très mal pour certains fonctionnaires camerounais notamment au ministère du Commerce. Le Ministre Luc Magloire Mbarga Atangana vient de frapper fort et sans état d’âme. Il signé plusieurs décisions portant suspension des responsables de son département « pour manquement grave à l’éthique et aux obligations professionnelles ».Les décisions ont été lues ce vendredi 14 janvier 2022 au 13h du poste national.

Il y a certains agents qui ont été suspendus pour trois de leur fonction et d’autres ont reçu des mises à pied.

M. Biyor Mvondo James est dans le lot des suspendus « Décision portant suspension d’un responsable dans les services déconcentrés du ministère du commerce : En application des disposition 108 et 109 du décret du 7 octobre 1994, M. Biyor Mvondo James, chef de la brigade d’arrondissement de Yaoundé 6 et pour compter de la date de signature de la présente décision, suspendu de ses fonctions pour une durée de 3 mois, pour manquement grave à l’éthique et aux obligations professionnelles », indique la décision.

Même sort pour deux autres : « En application des dispositions des articles 108 et 109 du décret du 7 octobre 1994 M Mbemg Angoula Calvin Dieu béni, contrôleur poids lourds et mesure en service à la délégation régionale du commerce du centre et pour compter de la date de signature de la présente décision, suspendu de ses fonctions pour une durée de 3 mois, pour manquement grave à l’éthique et aux obligations professionnelles » et « En application des dispositions des articles 108 et 109 du décret du 7 octobre 1994, Mndongo Jean Edmond, agent de constatation des prix poids et mesures, en service à la délégation départementale du Nfoundi et pour compter de la de la date de signature de la présente décision, suspendu de ses fonctions pour une durée de 3 mois, pour manquement grave à l’éthique et aux obligations professionnelles »

Abouam Sandrine s’est vu infligée une mise à pieds En application de l’article 9 du décret du 7 octobre 1994, Mme Abouam Sandrine, contractuelle d’administration en service à la délégation régionale du commerce du centre, et pour compter de la date de la signature de la présente décision, mise à pied pour une durée de 8 jours pour manquement grave aux obligations professionnelles », souligne la décision lu à la radio.

Rejoignez notre newsletter!