Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 01Article 626137

Actualités of Monday, 1 November 2021

Source: www.camerounweb.com

COP 26 : voici la liste des ministres partis en ‘villégiature’ en Ecosse

Salle de conférence de la COP Salle de conférence de la COP



• La COP26 a démarré ce dimanche

• Une forte délégation va représenter le Cameroun

• Les ministres sont accusés de partir en villégiature



La 26e Conférence des Nations unies sur le climat s’est ouverte en Ecosse ce dimanche pour deux semaines. La première journée de cette grande conférence a marqué l’ouverture procédurale des négociations, les représentants de 196 pays et de l’Union européenne, eux, étant attendus en Ecosse ce lundi pour négocier et s’engager plus concrètement afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). A cette conférence, le Cameroun est représenté par une délégation pléthorique composée de plusieurs ministres.
Selon les informations, ils sont au total trois (03) ministres camerounais à être présents à la COP26. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls. Ils sont accompagnés d’une forte délégation d’experts dont on ignore le nombre.
Le ministre camerounais des Relations Extérieures, Lejeune Mbella Mbella, en compagnie des ministres, Hele Pierre, de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable, et Jules Doret Ndongo, des Forêts et de la faune, sont à la tête de cette grande.

Lors de ce grand rendez-vous climatique, le Cameroun fera valoir ses spécificités et ses priorités sur les questions en négociations, pour une plus grande justice climatique. En rappelant qu’il porte sur son territoire un pan important du massif forestier du bassin du Congo reconnu par tous comme le second puits carbone de la planète.

Ce qui fait débat c’est le nombre pléthorique de cette délégation. Certains disent que le Cameroun ne fait pas grand-chose en matière de climat mais envoie une grande délégation à la COP 26. Pour d’autres, ces ministres sont en villégiature, payés, logés, et nourris au frais du contribuable.

Notons que plusieurs évènements vont meubler cette conférence. Parmi les événements parallèles figure un dialogue sur la stratégie « de la ferme à la table ». Celui-ci a pour but de réunir des représentants de diverses communautés agricoles, villes, États et régions, et d’offrir un espace pour un dialogue constructif sur l’alimentation et le changement climatique, améliorer la compréhension mutuelle des ambitions et circonstances de chacun, et créer de nouveaux liens et partenariats. Des efforts sont également déployés pour obtenir une déclaration de haut niveau sur la nécessité d’instaurer des politiques alimentaires intégrées pour faire face à l’urgence climatique.

Rejoignez notre newsletter!