Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 10Article 635665

Actualités of Monday, 10 January 2022

Source: www.camerounweb.com

CAN 2021 : retour sur les rencontres du dimanche 9 janvier ; la réaction du côté burkinabé

Les Lions ont dominé les Etalons sur fond de pénalties Les Lions ont dominé les Etalons sur fond de pénalties


• Le Cameroun a affronté le Burkina Faso à Olembé

• Les Lions ont dominé les Etalons sur fond de pénalties

• Les Etalons indexent l’arbitrage


Ce dimanche 9 janvier au Stade Omnisport Paul Biya, Olembé, s’est ouvert la cérémonie de la prestigieuse Coupe d’Afrique des Nations dont la 33e édition a été accueillie par le Cameroun.

Pour la première journée, le Cameroun a reçu le Burkina Faso pour le compte du groupe A. L’Ethiopie s’est mesurée au Cap-Vert.

La cérémonie d'ouverture, une réelle réussite

Le stade d’Olembé a accueilli la cérémonie d’ouverture avec à la clé la présence effective de Paul Biya, président du Cameroun. L’on a pu assister à une cérémonie minutieusement préparée. On y note au stade, qui répond d’ailleurs présent, une certaine énergie et des couleurs qui mettent en avant l’Afrique.

Absence de Samuel Eto’o au début de la cérémonie

Le grand absent au début de la cérémonie d’ouverture, n’est autre que Samuel Eto’o Fils. Le président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) était annoncé du côté de son village natal à Ngambé. Il avait tout de même annoncé l’information de façon subtile à la veille de l’ouverture. Mais il sera finalement aperçu au stade lors de la rencontre Cameroun – Burkina Faso.

Les Etalons menants puis renversés

A l’entame de la rencontre Cameroun – Burkina Faso, les Lions indomptables n’ont pas su rugir face aux Etalons.

Privés de cinq joueurs et de leur sélectionneur Kamou Malo, remplacé par son adjoint Firmin Sanou, les Étalons ont été mis en difficulté d’entrée. Vincent Aboubakar, après un bon mouvement, a dévissé le premier tir puis Karl Toko-Ekambi a dribblé le gardien Hervé Koffi mais n’a pu cadrer son tir depuis sa position très excentrée.

Le Cameroun a manqué de rigueur dans ses relances, multipliant les pertes de balles dangereuses. Et, alors qu'ils semblaient dominer des pieds et des mains, les Étalons, les Lions indomptables concèdent l'ouverture du score après le but de Gustavo Sangare.

Il faudra attendre un corner de Moumi Ngamaleu pour que la situation se débloque pour l'équipe camerounaise. Traoré ayant fauché Zambo Anguissa dans la surface, la VAR signale un penalty. Le capitaine Vincent Aboubakar égalise donc le score.

Peu après, les Lions ont repris le contrôle de la tanière avec un second but alors que Tolo est découpé par Dayo dans la surface, Vincent Aboubakar double la mise quelques instants plus tard sur un nouveau penalty. Il devient ainsi le 3e joueur de l'histoire à marquer un doublé sur penalties lors d'une rencontre à la CAN après Jerry Tondelua (RD Congo) face au Togo, le 9 février 1998 et Victor Moses (Nigeria) contre l'Éthiopie, le 29 janvier 2013.

Le Cameroun a donc de quoi faire un grand pas vers les huitièmes de finale et attendre sereinement l'Éthiopie, son prochain adversaire, déjà dominé par le Cap-Vert.

Joie au Cameroun ; sérénité au Burkina Faso

Un feu d'artifice a salué la victoire du Cameroun. C’est la joie dans la tanière. Du côté burkinabé, on note plutôt une amertume. L’arbitrage indexé.

Bertrand Traoré, l'attaquant burkinabé n'a pas caché son amertume. Il n'a pas retenu une petite pique sur l'arbitrage, dans des propos relayés par Afrik-Foot. « On n’a pas su bien gérer notre avantage. Mais, sur le plan du jeu collectif, on a livré un match correct », se réjouit-il.

« On a fait un bon match. Quand tu joues devant le pays organisateur à domicile devant son président, je pense qu’il faut s’attendre à tout. Il y a deux penalties généreux je dirais, mais on ne va pas chercher des excuses. On a un objectif dans la tête et on va rester concentrer sur celui-ci. On va apprendre de ce match et revenir plus fort lors du deuxième », a ajouté Traoré.

Cependant, il a le regard tourné vers le prochain match des Etalons contre le Cap-Vert le jeudi 13 janvier prochain.

Rejoignez notre newsletter!