Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 07Article 635302

Actualités of Friday, 7 January 2022

Source: www.camerounweb.com

CAN 2021 : Kamto rejoint Atanga Nji et annonce les couleurs de la fête

Kamto rejoint Atanga Nji et annonce les couleurs de la fête Kamto rejoint Atanga Nji et annonce les couleurs de la fête

• Maurice Kamto appelle au soutien des Lions Indomptables

• Il n’abandonne pas pour autant ses combats

• La trêve sera de courte durée


C’est la trêve entre le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji et Maurice Kamto, après les menaces, l’heure est à l’union sacrée derrière les Lions Indomptables du Cameroun. Dans un communiqué diffusé ce 06 janvier 2022 sur les plateformes officielles du MRC, Kamto annonce la mise en veilleuse de la campagne qu’il mène pour la libération des détenus politiques.

« Le Cameroun est une grande nation de football. Nul n’ignore la ferveur des Camerounais pour ce sport dit « roi ». Ils ont tant espéré cette CAN. Ils la tiennent enfin. Toujours à l’écoute des attentes de son peuple, le MRC se tient à ses côtés pour faire de cette compétition un moment d’accueil au milieu de tant d’épreuves », a-t-il déclaré avant d’inviter les Camerounais à réserver un accueil chaleureux aux différentes délégations étrangères.

« Que ceux qui seront dans les stades portent nos « Lions Indomptables » à la victoire tout en gardant le fairplay vis-à-vis de toutes les autres équipes, afin qu’au soir du 6 février prochain, ce soit le meilleur qui remporte le trophée continental », conseille Kamto.

L’organisation de la CAN au Cameroun ne signe pas pour autant, la fin de la lutte pour la libération des militants du parti. Kamto entend poursuivre les initiatives afin que ses camarades retrouvent leurs familles. Il compte également continuer le combat pour la fin de la guerre dans les régions du Nord-Ouest eu du Sud-Ouest du Cameroun.

« Nous n’oublions aucun de nos problèmes : de l’arrestation illégale et la condamnation, ci-dessus rappelée, à des peines iniques de nos militants et sympathisants au phénomène oppressant de la vie chère ; de la Sud-Ouest situation sécuritaire préoccupante, notamment avec la guerre civile dans les régions du Nord-Ouest et du et les attaques meurtrières de Boko Haram ainsi que les conflits intercommunautaires dans l’Extrême-Nord aux problèmes économiques et de gouvernance, sociaux, politiques et démocratiques multiformes », lit-on dans le communiqué.

CamerounWeb vous propose l’intégralité du communiqué de Maurice Kamto



Dans mon message du 31 décembre dernier, je vous ai fait état des nombreuses interpellations du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) au sujet de la défense des droits fondamentaux de la personne humaine dans notre pays, en particulier après la condamnation extrajudiciaire et provocatrice de plus 50 de nos militants et sympathisants à des peines de prison insensées et qui ne peuvent être comprises autrement que comme des peines de vengeance. Je vous ai alors promis que notre parti examinerait les moyens les plus appropriés pour donner une suite efficace à ces interpellations.

Le Cameroun est une grande nation de football. Nul n’ignore la ferveur des Camerounais pour ce sport dit « roi ». Ils ont tant espéré cette CAN. Ils la tiennent enfin.

Toujours à l’écoute des attentes de son peuple, le MRC se tient à ses côtés pour faire de cette compétition un moment d’accueil au milieu de tant d’épreuves.
Nous n’oublions aucun de nos problèmes : de l’arrestation illégale et la condamnation, ci-dessus rappelée, à des peines iniques de nos militants et sympathisants au phénomène oppressant de la vie chère ; de la Sud-Ouest situation sécuritaire préoccupante, notamment avec la guerre civile dans les régions du Nord-Ouest et du et les attaques meurtrières de Boko Haram ainsi que les conflits intercommunautaires dans l’Extrême-Nord aux problèmes économiques et de gouvernance, sociaux, politiques et démocratiques multiformes.

Ces problèmes seront encore là après la CAN. Il sera toujours temps de les affronter après l’euphorie de cet évènement singulier, et nous l’espérons d’y apporter les solutions idoines dans l’intérêt de tous.

La libération de tous nos prisonniers politiques demeure une exigence inconditionnelle. Pour le moment, accueillons tous ensemble, sans distinction de bord politique, dans la dignité et l’hospitalité africaine de notre pays, les étrangers de tous horizons qui le visiterons.

Que ceux qui seront dans les stades portent nos « Lions Indomptables » à la victoire tout en gardant le fairplay vis-à-vis de toutes les autres équipes, afin qu’au soir du 6 février prochain, ce soit le meilleur qui remporte le trophée continental.

Bienvenue à tous au Cameroun, tout un continent dans un seul pays !

Yaoundé, le 06 janvier 2022

Maurice KAMTO

Rejoignez notre newsletter!