Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 02 02Article 432237

General News of Friday, 2 February 2018

Source: cameroon-info.net

CAMPOST: le personnel conteste la réduction de salaires


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

S’il n’y avait pas eu la réunion de sortie de crise au Ministère du Travail et de la Sécurité sociale (MINTSS), le préavis de grève lancé par le personnel de la Cameroon postal services (CAMPOST) serait encore d’actualité. Les employés de la CAMPOST en colère avaient décidé de cesser toutes leurs activités le 15 février 2018, pour manifester leur mécontentement. En fait ils ne sont pas d’accord avec la décision prise par la Direction générale, de réduire leur salaire, et ce depuis déjà des mois.

Ils veulent par ailleurs que soit rétablie l’assurance maladie. Ils demandent le paiement des frais de congés des employés pour les années allant de 2016 à 2018. Ils veulent que la grille salariale soit maintenue au statut d’avant. Ils ont mis sur écrit leurs revendications dans la correspondance qu’ils ont fait parvenir à Grégoire Owona le Ministre du Travail et de la Sécurité sociale. Ladite correspondance a été signée par 14 délégués de personnel.

Dans les colonnes du quotidien Le Jour édition du 31 janvier 2018, Yves Tuma l’un des délégués du personnel affirme que c’est chaque année que les conditions de travail des employés se dégradent. «Depuis juin 2016 les congés ne sont pas payés dans notre entreprise, les employés n’ont plus droit aux avancements. Pire encore nos salaires ont été revus à la baisse. Avant je touchais 170 000 FCFA et mon salaire a été coupé de 23 000 FCFA», explique-t-il.

Outre les dénonciations suscitées, les employés de la CAMPOST parlent également d’un protocole d’accord récemment adopté par la direction générale. Selon eux ledit protocole ne leur réserve que des obligations et pas de droits.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter