Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 01Article 626062

Actualités of Monday, 1 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Buea : les Ambazoniens font exploser un taxi en pleine ville

Les Ambazoniens font exploser un taxi en pleine ville Les Ambazoniens font exploser un taxi en pleine ville

• Le drame est survenu ce lundi

• Il est reproché au chauffeur de n’avoir pas respecté le mot d’ordre de ville morte

• Les Ambazoniens sont en difficulté

Tôt dans la matinée de ce 1er novembre 2021, le groupe armé séparatiste dénommé Buea Ghost fighters a lancé un engin explosif improvisé sur un taxi aux envirions de 5 h. L’incident est survenu aux alentours de Molyko à Buea. Il est reproché au conducteur du taxi de n’avoir pas respecté le mot d’ordre de ville morte. La rédaction de CamerounWeb n’est pas en mesure d’établir le bilan de cette attaque perpétrée contre des civils.

Les Amba Boys ne sont pas au meilleur de leur forme, la montée en puissance de l’armée camerounaise leur a fait perdre beaucoup d’éléments et de matériels de guerre. Une bonne partie des groupes armés séparatistes a trouvé refuge dans la forêt fuyant les assauts de l’armée.

Mort de plusieurs généraux

L’information rapportée par les plateformes proches de l’armée camerounaise est confirmée par les activistes ambazoniens. Le redoutable chef de guerre, le général « Cross and Die » a été neutralisé par les éléments de l’armée camerounaise décidés à en finir définitivement avec les groupes armés séparatistes dans le NOSO.

Selon les sources proches de l’armée, « Cross and Die » a été abattu alors qu’il prenait de l’alcool. « Le terroriste ambazombien "Cross and die" neutralisé ce soir au quartier Tamafen dans la région du nord-ouest, alors qu'il s'apprêtait à vider sa cinquième bouteille de bière », raconte l’activiste Patrick Mballa.

Bien qu’ils confirment la mort de leur combattant, les cybers activistes ambazoniens livrent un autre récit des circonstances de son assassinat. « Nous avons des informations confirmées selon lesquelles le général Cross and Die est tombé. Des sources indiquent qu'il a été pris en embuscade lors d'un enterrement à Ntamafe à Mankon par l'armée camerounaise », précise une source ambazonienne.
Les groupes armés séparatistes seraient actuellement en difficulté. Retranché dans la forêt, le général No Pity aurait perdu plusieurs éléments et se retrouve sans arme.

Rejoignez notre newsletter!