Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 07Article 631894

Actualités of Tuesday, 7 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Budget de la présidence : Ngoh Ngoh exige 143 millions de Fcfa par jour

Ngoh Ngoh exige 143 millions de Fcfa par jour Ngoh Ngoh exige 143 millions de Fcfa par jour

• La présidence de la République dépensera 51,9 milliards en 2022

• Le train de vie de l’Etat inquiète

• La Présidence dépensera 143 millions par mois


Malgré la pandémie du Covi-19, la présidence de la République ne compte pas revoir son train de vie à la baisse en 2022. Le Palais de l'Unité se verra doté d'un budget de 51,9 milliards pour l’année prochaine. Cette enveloppe servira entre autres à contribuer à l’atteinte des objectifs visés par le programme des grandes réalisations (19, 4 milliards Fcfa), la protection présidentielle et l’intégrité du territoire (7 milliards Fcfa), la gouvernance et l’appui institutionnel de la présidence de la République et ses services rattachés (18,7 milliards Fcfa).

Le site d’informations Politudenews.com, qui s’est intéressé au budget alloué à la présidence de la République estime que Paul Biya et son équipe dépenseront en moyenne 143 millions de Fcfa par jour.

« Un petit calcul permet de se rendre compte qu’en un an, c’est 143 millions de Fcfa qui sera dépensé par jour par la présidence de la République du Cameroun dans un contexte où le gouvernement fait état du ralentissement économique du faut de la pandémie de la COVID 19. En 2012, ils dépensaient 120 millions Fcfa par jour, c’est désormais 143 millions Fcfa par jour. Soit une augmentation de 23 milliards Fcfa », indique le site d’information.

Nos confrères du journal Eco Matin ont également constaté la hausse des dépenses dans presque tous les secteurs. « Après les mesures de retenues observées en 2020 à cause de la pandémie du Covid-19, l’Etat va renouer avec un train de vie à la hausse en 2022. A titre d’illustration, les frais de carburants et lubrifiants sont passés de 31 milliards en 2020 à 35 milliards en 2022, soit une hausse de 4 milliards. L’enveloppe réservée aux représentations, missions et cérémonies passe à 70 milliards en 2022 contre 58 milliards en 2021. Les achats de biens et services sont projetés à 867 milliards contre 737,9 milliards en 2021. Des hausses généralisées de près de 40 milliards dans la rubrique services extérieures qui comprends entre autres le loyer (16,5 milliards), les honoraires (1,7milliards), entretien et maintenance (27,9 milliards) », indique le journal.

Rejoignez notre newsletter!