Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 03 28Article 409351

General News of Tuesday, 28 March 2017

Source: cameroon-info.net

Batouri: cinq présumés preneurs d’otages interpellés


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Cinq présumés preneurs d’otage viennent d’être présentés à la presse à l’Est du Cameroun. La légion de gendarmerie de l’Est à Bertoua indique qu’il s’agit des individus qui se sont introduits le 20 mars 2017 dans le domicile de Justin Makandop le Directeur Général (DG) de la Société de transformation du bois de la Kadey. «De retour de son bureau aux environs de 19 heures et 30 minutes, Justin Makandop aperçoit depuis son salon quatre individus aborder l’un des vigiles en faction au portail. Ces derniers le maîtrise tout comme le cuisinier de la maison qui voulait s’enquérir de la situation. Une fois au salon, Jean Félix Atangana le chef de gang pointe son arme sur le propriétaire des lieux et le tient en respect», explique le Colonel Joseph Enow Eyong le Commandant de la Légion de l’Est.

Armés donc de trois pistolets automatiques ces présumés preneurs d’otage ont intimé l’ordre à la victime de les conduire dans sa chambre et de donner tout ce qu’il possède comme argent. Le DG de la Société de transformation du bois de la Kadey a fait savoir à ces derniers qu’il a de l’argent au bureau qui n’est pas loin de sa maison. L’ayant embarqué dans leur véhicule quelques minutes plus tard, les présumés preneurs d’otage devant la brigade. C’est ainsi que les éléments de la brigade vont se lancer à la poursuite de ces derniers. Ayant constaté qu’ils sont poursuivis, ils vont finir par abandonner le DG et prendre la clé des champs. C’est grâce au dispositif placé le long de la route qui mène à Bertoua qu’ils vont être pris dans les mailles du filet des forces de l’ordre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter