Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628150

Actualités of Friday, 12 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Bamenda: au moins un mort et un camion incendié lors des manifestations

Bamenda à feu et à sang Bamenda à feu et à sang



• La situation vire au pire à Bamenda

• L’on signale déjà un mort côté manifestant

• Le bilan pourrait s’alourdir


Bamenda, chef-lieu du département du Mezam et de la région du Nord-Ouest au Cameroun est à feu et à sang ce 12 novembre 2021. Suite au décès par balle d’une fillette de 7 ans, les populations sont sorties massivement dans les rues pour manifester leur colère. Actuellement, la situation est assez chaotique. Dans la manifestation de leur colère, les populations cassent et brulent tout sur leur passage.

L’on assiste d’ailleurs à des affrontements entre forces de l’ordre et populations dans plueirus endroits de la ville. Le bilan s’alourdi. L’a situation a dégénéré au vire au pire. Au moins une personne a été tuée à Bamenda après que des agents de sécurité aient ouvert le feu sur des manifestants décriant le meurtre d'une petite fille.

Des centaines de manifestants s'étaient rendus au bureau du gouverneur à Bamenda, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, pour décrier la fusillade d'une petite fille par un agent de sécurité vendredi.



« D'autres sont descendues dans la rue pour monter des barricades, mais ont été confrontés par les forces de sécurité. Les forces ont ouvert le feu tuant au moins un. Cela porte le nombre total de décès aujourd'hui à au moins deux jusqu'à présent, indiquent plusieurs sources.

Pour rappel, la population manifeste sa colère suite à la mort d'une jeune fille. Selon les premières informations recueillies par la rédaction de CamerounWeb, un officier de police est accusé d'avoir tiré sur un véhicule de pick-up ce qui a entrainé la mort d'une jeune fille au nom de Tataw Brandy à New Road Nkwen. La balle a touché l'enfant qui est mort sur le coup.

A l’allure où vont les choses, le bilan pourrait s’alourdir. C’est pratiquement le même scénario qui s’était produit il y a quelques semaines à Buea.

Rejoignez notre newsletter!