Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 25Article 624880

Actualités of Monday, 25 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Bakassi :l’armée camerounaise tue deux séparatistes Biafrais, la réplique s’annonce sanglante

Des militaires camerounais sur le front Des militaires camerounais sur le front



• Les affrontements ont eu lieu samedi dans la péninsule de Bakassi entre le Nigéria et le Cameroun

• L’information a été confirmée par la Biafra Nations League (BNL)

• Les séparatistes nigérians annoncent une réplique d’envergure


L’armée camerounaise n’est pas seulement en guerre contre les séparatistes Ambazoniens du NOSO. Elle mène également une fronde contre les séparatistes biafrais du Nigéria, considérés comme des soutiens de leur homologue des zones anglophones du Cameroun. Ce weekend, les forces loyalistes de Yaoundé ont neutralisé deux combattants biafrais. Une information confirmée par le mouvement séparatiste nigérian.

« La tension est de plus en plus vive à la péninsule de Bakassi après que des soldats camerounais aient tué deux membres de la Biafra Nations League (BNL) », a annoncé sur son site, dimanche, le mouvement séparatiste nigérian.
Akan Ime, membre de la Ligue des Nations du Biafra a confirmé à l’Agence Anadolu que la tension est montée à Bakassi, samedi, quand des soldats camerounais ont tué deux membres de la BNL. D’après cette même source, l’armée camerounaise a ouvert le feu sur des miliciens du mouvement séparatiste nigérians qui montaient des barricades sur la route liant le Cameroun au Nigéria dans la péninsule de Bakassi. « La semaine dernière, les leaders indépendantistes de la BNL avaient ordonné la fermeture de la frontière au Sud-est du Nigéria, par rapport au procès de leur leader du Mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra (Ipob), Nnamdi Kanu. Nous avons observé la fermeture de plusieurs axes routiers frontaliers », a rapporté, lundi, le journal nigérian, National Daily.

« En attendant un communiqué officiel de l’incident qui a occasionné la mort de deux séparatistes nigérians à la péninsule de Bakassi, les milices du mouvement indépendantiste Biafra s’apprêtent à affronter les forces camerounaises stationnées à la frontière du Nigéria », a annoncé National Daily.

Pour l’heure, les autorités des deux pays n’ont pas encore donné des indications sur ces incidents. C’est silence radio entre Yaoundé et Abuja pour le moment.
Pour rappel, Bakassi est l'extension de la péninsule de Calabar dans le golfe de Guinée. Ce territoire de 1 000 km2 situé à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun avait fait l'objet d'un sérieux contentieux entre les deux pays. Précédemment administrée par le Nigéria, cette péninsule est devenue depuis le 14 août 2008 un territoire camerounais.

Manifestement, l’armée camerounaise s’est montrée très active ce weekend. D’un côté dans le NOSO, elle a engagé une traque sans précédent pour neutraliser le Général No Pity et ses éléments, et d’un autre, a réussi à tenir en respect les Biafrais.

Rejoignez notre newsletter!