Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 09Article 627517

Actualités of Tuesday, 9 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Bafoussam : mort étrange d’un haut gradé de l’armée

Mort étrange d’un haut gradé de l’armée Mort étrange d’un haut gradé de l’armée

Selon les informations rapportées par le lanceur d’alerte Patrice Nouma, le capitaine de Vaisseau Nsaha Jean est décédé lundi 8 novembre 2021 dans des circonstances étranges à Bafoussam. D’après les informations, l’adjoint en charge des forces navales se serait rendu dans cette localité avec pour l’intention de se soumettre à des « cérémonies ». Pour l’heure aucun détail ne filtre sur les circonstances de sa mort.

Sur les réseaux sociaux, chacun va de son commentaire. Certains estiment que le militaire a été sacrifié aux fétiches alors que d’autres déplore les pertes de plus en plus inquiétantes dans les rangs de l’armée camerounaise. La disparition du capitaine de Vaisseau Nsaha Jean rappelle celle du célèbre journaliste Amobe Mevegue. En effet le patron de Ubiznews a rendu l’âme quelques jours après son passage au Cameroun où il a été soumis à des rites initiatiques.

Mort suspecte

Dans une publication sur sa page, il est annoncé qu'Amobé Mevegue est parti rejoindre ses ancêtres. Aucune explication n'a été donnée sur les causes de son décès.

"C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons qu'Amobé est parti rejoindre ses ancêtres. Il laisse derrière lui un grand vide", lit-on sur la page Facebook du promoteur de télévision.

Le fondateur de la chaîne de télévision Ubiznews Amobe Mevegue était au Cameroun il y a quelques semaines pour assister aux obsèques de sa mère. Très attaché à ses origines, le présentateur de France 24 et grand défenseur des cultures africaines s’est soumis aux rites ancestraux de sa communauté.

Dans les images qu’il publiées sa page Facebook, Amobe Mevegue a été aperçu avec une cane à la main assis parmi des femmes qui tenaient des feuilles. I il a tenu à rendre hommage à sa mère qui a su donner de l’amour à tous ses enfants.

«Hommage dans mon village Nkolbogo à proximité de Yaoundé en pays Eton, Fang, Beti du Kamerun. Infinie gratitude à toi Madame "Patriarche", Mévégué née Ebogo, pour l'amour absolu que tu as donné à TOUS tes enfants. Ton fils Amobé», a-t-il publié.

Rejoignez notre newsletter!