Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 13Article 623158

Actualités of Wednesday, 13 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Bafia-Muyuka : voici les soldats abattus par les groupes armés

Voici les soldats abattus par les groupes armés Voici les soldats abattus par les groupes armés

Les affrontements entre l’armée camerounaise et les groupes armés séparatistes à Bafia-Muyuka dans la région du Sud-Ouest a fait de nombreuses victimes ce 12 octobre 2021. Si dans le camp des Amba Boys il est déploré 3 morts, le bilan serait plus lourd dans le camp de l’armée. Selon les images consultées par la rédaction de CamerounWeb, l’attaque du poste de l’armée a été extrêmement violente.

Un corps sans vie d’un militaire allongé dans un véhicule de l’armée baignant dans son sang, un autre allongé au sol en train de se faire dépouiller par les hommes armés, telles sont les images que CamerounWeb a pu visualiser. Selon le lanceur d’alerte N’zui Manto, le fils d’un sous-préfet fait partie des militaires tombés ce mardi. Il s’agit du soldat Anoye.

« Il s'appelait Anoye, fils d'un sous-préfet. Hier à Muyuka les ambazoniens ont lancé une attaque alors que lui et une vingtaine de camarades se trouvaient dans un camp sera mortellement atteint par l'ennemi », indique la source.



CamerounWeb vous propose le bilan des affrontements dressé par le journaliste N’zui Manto

Combien de soldats camerounais sont tombés dans l’après-midi du 12 octobre 2021 dans le chaudron du Lebialem? De sources proches de la lutte armée ambazonienne, plus de 20 soldats du Bataillon d’intervention rapide (BIR) ont été tués par les Red Dragons que dirige l’emblématique Field Marshall. D’autres sources, celles-là, proches de l’armée camerounaise, démentent catégoriquement cette information.

Mais d’après des informateurs anonymes au sein des services de sécurité camerounais, une centaine de soldats camerounais ont été piégés par les Red Dragons au village Beloa, situé aux encablures de la localité de MENJI, chef-lieu du département du Lebialem. Au cours d’une patrouille pédestre au lieu-dit Market-Junction, ils sont tombés sur un endroit miné par les explosifs de fabrication artisanale et autour duquel se cachaient un détachement des Red Dragons.

C’est suite à l’explosion de ces engins appelés Lefangsi que de nombreux soldats sont morts et plusieurs autres blessés. D’après nos sources, une dizaine d’autres soldats ont été tués à Muyuka, au lieu-dit Bafia. Que les agents de la DGRE (services secrets ) cachés derrière les profils Facebook manipulateurs et mensongers daignent dire aux camerounais ce qui s’est exactement passé à Muyuka et à Beloa ce 12 octobre 2021 que de crier « Fake news » et de se féliciter d’exploits sur des « généraux ambazoniens » qui n’existent que dans leurs fantasmes.

Rejoignez notre newsletter!