Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 21Article 629413

Actualités of Sunday, 21 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Avec un passé misérable, voici l'incroyable histoire que les Camerounais ignorent sur l'autodicdate Amougou

Amougou Belinga, PDG du groupe Anecdote Amougou Belinga, PDG du groupe Anecdote

• Amougou Belinga est la preuve du rêve camerounais, un self-made man qui fait beaucoup parler de lui

• De vendeur d'eau glacée, sa rencontre avec Gilbert Baongla a transformé sa vie

• Amougou Belinga devenu journaliste, a pris un risque énorme qui l'a hissé au sommet mais à quels prix?



N'est pas autodicdate qui veut mais qui veut. Cela nécessite des qualités comme un esprit vif, la ruse, l'audace, la courage, la détermination, la volonté. Amougou Belinga semble avoir tout ça et si sa nouvelle femme Melissa déclare qu'elle adore ses qualités, vas-y savoir. L'homme n'a peur de rien.

Aujourd'hui, il est présenté comme un homme d'affaires, propriétaire du groupe de presse l'Anecdote et des chaînes de Télévision Vision 4 et Télésud et d'une microfinance. Mais si on retourne en arrière d'une vingtaine d'années, Jean Pierre Amougou Belinga n'était d'un Vendeur d’eau glacée à la sauvette, un laveur d’assiette puis serveur dans un restaurant.


Sa première transformation a eu lieu lorsqu'il a croisé la route du fils autoproclamé de Paul Biya


Gilbert Baongla, en ce moment, DP d'un journal mais il va le quitter pour enfin créer en 1995 le journal Anedocte. Avec ce métier appris sur le tas, JP arrive à s'en sortir mais il n'est pas très respecté dans son domaine, lui fils de cultivateurs originaires de Nkoumadzap. Il a un rêve, de l'ambition et veut gouverner le monde. Mais par quels moyens? Pendant ce temps, son journal aussi s'impose difficilement sur le marché. Amougou Belinga a eu un scoop qui va changer sa vie en 2005. Il l'a gardé au risque de se faire arrêter après la publication.

Le scoop sera finalement partagés entre trois organes notamment La Météo La Nouvelle Afrique et L’Anecdote. En janvier 2006, ils décident ensemblent de rendre publique la liste de 50 hautes personnalités de l'état supposées homosexuelles. Une nouvelle qui secoue le pays au point où les Lions Indomptables ébranlés ont été finalement éliminés de la CAN.


L'année 2006, l'année du salut, de la délivrance de la misère, de l'abondance d'Amougou


Tout à coup, le jeune homme qu'il était, était projété sur les grands écrans, le citant partout comme le journaliste qui a révélé l'homosexualité des ministres du Cameroun. "l'Anecdote, jusqu'ici quasi inconnu, a publié un «Top 50 des homosexuels présumés du Cameroun». Au menu : des ministres, des hauts fonctionnaires, des hommes d'affaires, des évêques, des musiciens, des sportifs et même... des morts ! Depuis, ce journal bat tous les records de vente : le dernier numéro a été imprimé à 40 000 exemplaires, contre 6 000 pour les quotidiens les plus lus. Lorsque les stocks sont épuisés, les photocopieuses prennent le relais des rotatives. Et les copies se monnayent à un tarif parfois vingt fois plus élevé que l'original", disait le journal français La Libération.

Partout où il passe, il force le respect. Le procès sur l'homosexualité contre le ministre Owona, l'a fait connaître du peuple camerounais. Le Tribunal de Première Instance de Yaoundé centre Administratif l'a condamné à 04 mois d’emprisonnement, à une amende d’un million de F CFA. Ces va-et-vient de la justice lui a permis de faire la rencontre des hommes de mains de Laurent Esso qui veut bien voir de près l'individu qui s'attaque aux ministres. Leur rencontre a été très concluante d'ailleurs , d'abord par le biais des hommes de mains du ministre qui l'ont conduit d'une manière ou d'une autre, d'après les sources, à l'initier à la pratique homosexuelle qu'il dénonçait. Du coup, ironise, la source, sa rencontre avec le ministre Esso a bien glissé. L'homme s'introduit dans le sérail camerounais par la petite porte et devient le filleul du ministre. "Voici un individu, Amougou Belinga, qui s’était fait remarquer dans sa feuille de choux par ses dénonciations des homosexuels, mais qui, une fois happé et contrôlé par l’actuel tout puissant Laurent Esso, est devenu l’un de ses épouses (époux) homosexuels, d’après une source proche des deux individus. De sorte que, à l’occasion de tout baptême d’enfant chez Amougou Belinga, à la maison, c’est Laurent Esso qui reçoit les invités. Déjà, Laurent Esso est le parrain de l’un de ses mariages", a déclaré SEME.

Avec sa nouvelle notoriété et sa promiscité avec le ministre, JP, a vu son changé au milieu de la foule, des collègues. Il devient le chouchou du ministre qui en a fait de lui, d'après Patrice Nouma, son amant sexuel et son parrain en satanisme. La vie de Amougou bascule et prend la tangeante du pouvoir, de l'argent, des la superpuissance. Il sera introduit plus tard aux autres ministres comme la nouvelle recrue de leur "fraternité mais ils vont s'en méfier. Laurent Esso par le biais de Amougou est aussi craint par ses pairs qui ont peur que leur jardin secret sera dévoilé s'ils décident de toucher à JP. Amougou Belinga a réussi à avoir sa place chez eux à Etoudi. Il n'a pas besoin d'une audience. Aujourd'hui, on connaît la vie que Amougou Belinga mène parmi ces hommes dans "l'homosexualité, les partouzes, le satanisme" qu'ils partagnet à coeur joie d'après Patrice Nouma.

Rejoignez notre newsletter!