Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 24Article 630004

Actualités Régionales of Wednesday, 24 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Attaque sanglante à Ekondo Titi: le sous-Prefet livre les individus derrière ces massacres

L'attaque a fait cinq morts L'attaque a fait cinq morts

• Le Sous-préfet sort de sa réserve plus de 10heures après l'attaque des écoles à EKondo Titi

• L'autorité avec un air absent, a donné le nom des auteurs de la tuerie des enfants de EKondo Titi

• Le bilan est considérable, deux cas critiques sont transférés à Limbé



Attaquer les élèves non armés avec des fusils et des engins explosifs à EKondo Titi, en zone anglophone, est un coup de couteau profond que des individus armés ont asséné à des familles endeuillées, à des proches déboussolés, à tout un pays qui n'a pas fini de pleurer les deux autres petites filles tuées à Buéa et Bamenda.

Aboloa Timothe, le sous-Préfet de la subdivision EKondo Titi, s'esr exprimé sur le drame et condamné cet effroyable acte des individus armés. Le bilan de cette tragédie fait état de 5 morts, dont trois enfants et deux professeurs.

Dans ses explications, le sous-Préfet Timothe, a indiqué cette attaque sanglante a été perpétrée par les forces Ambazoniennes dans la matinée du 24 novembre 2021 sur le campus de GBHS Ekondo Titi, sans toutefois préciser laquelle du groupe sécessionniste armé en est l'auteur. Les forces ambazonniennes sont divisés en plusieurs groupes armés qui dans certaines contrées ne frottent dangereusement même jusqu'à ce que la mort s'en suive.

A part les cinq mortsk six autres personnes sont blessées grièvement parmi lesquels deux cas critiques ont été transférés à l'hôpital régional de Limbe. Le Sous-préfet qui est resté évasif sur le sujet, a indiqué que les choses reviennent à la normale.

Attaque au lycée bilingue d’Ekondo Titi: voici la liste des victimes

L’émotion est encore vive au lycée bilingue d’Ekondo Titi, suite à l’assassinat de 03 élèves et une enseignante par des individus armés non-identifiés ce mercredi 24 novembre 2021.

En effet, selon les informations recueillies par la rédaction de CamerounWeb, c’est lors du rassemblement quotidien que les élèves ont été attaqués par ce groupe armé.
“Des engins explosifs ont également été utilisés dans l’attaque par des hommes armés”, précise le défenseur des droits de l’homme Agbor Nkongoh.

Les élèves tués lors de cette attaque sont :
- Emmanuel Orume 12 ans,
- Joyceline Ikem 16 ans,
- Kum Emmanuel 17 ans

Une enseignante répondant au nom de Mme Celestina Song a aussi perdu la vie dans ce drame. On signale d’autres blessés qui sont pris en charge dans des centres hospitaliers de la ville.

Cette situation a provoqué la panique chez les parents d’élèves qui se sont précipités dans l’établissement pour récupérer leurs enfants et les ramener à la maison.

Pour l’heure, l’identité des agresseurs n’est pas confirmée, mais les partisans pro-gouvernementaux et pro-séparatistes n’ont pas tardé à se rejeter la faute les uns sur les autres.

Les autorités administratives d’Ekondo Titi ainsi que les responsables des écoles concernées n’ont encore fait aucune sortie officielle.

Rejoignez notre newsletter!