Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 05Article 621970

Actualités of Tuesday, 5 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Attaque de la délégation du PM: Dion Ngute extirpé de justesse de la foule (vidéo)

Dion Ngute entouré des éléments du BIR play videoDion Ngute entouré des éléments du BIR

• La délégation de Dion Ngute attaquée par les sécessionnistes

• De violents échanges de tirs ont été enregistrés

• Le PM est sain et sauf et a été extirpé de la foule par les éléments de sa garde



La seconde visite du premier ministre Dion Ngute en zone anglophone ce 5 octobre a tourné au drame. Les sécessionnistes ont mis à exécution leur menace à l'encontre du chef du gouvernement. Alors qu'elle s'apprêtait à joindre Bamenda, la délégation du PM a été attaquée par des combattants séparatistes. S'en est suivi des échanges de tirs entre les gardes du Premier ministre et les soldats sécessionnistes.

Pendant que des échanges de tirs se poursuivent, une horde de soldats du BIR, a entouré Dion Ngute délicatement le conduisant à son véhicule blindé. Les sécessionnistes qui se sont réfugiés derrière les plaines, contrôlaient la zone et ont d'après les experts de la vie socio-politique du pays une longueur d'avance sur les soldats du Bir.

Le séjour ministériel prévu du 5 au 8 octobre ne sera pas de tout repos pour Dion Ngute qui a un agenda bien défini avec des échanges avec les chefs des départements de la zone anglophone pour trouver des solutions à la crise anglophone qui dure depuis 4 ans déjà. Les sécessionnistes visiblement refusent cette approche gouvernementale et comptent multiplier les offensives autant qu'ils peuvent pour troubler le séjour du PM. La population est appelée à se terrer chez elle. " A partir de demain, que tout le monde reste à la maison parce que personne ne sait ce qui peut advenir", a avertit le général Ambazonien Cobra.


Dion Ngute à Bamenda : les Amba Boys prévoient une opération violente


Le premier ministre est dans la région du Nord-Ouest depuis ce matin. Avant de rejoindre Bamenda où il est attendu pour séries de rencontres avec les autorités locales, le premier ministre a tenu à faire une escale pour discuter avec les populations locales. Comme les images le montrent, les échanges cordiaux entre le premier ministre et ses concitoyens a été interrompu par des coups de feu tirés par les groupes armés séparatistes.

La réplique de la garde du premier ministre n’a pas tardé. Le bilan de ces échanges n’est pas encore établi.

Aux dernières nouvelles, le premier ministre et sa délégation vont bien et la mission se poursuit. Les groupes armés séparatistes planifient une série d’opérations selon le message diffusé sur les réseaux sociaux hier par le « Général Cobra ». Il demande aux populations de Bamenda de rester chez elle à partir de ce jour.

« Chers parents. Ce combat, c'est notre lutte à nous tous. Nous devons œuvrer main dans la main. A partir de demain, que tout le monde reste à la maison parce que personne ne sait ce qui peut advenir », a-t-il déclaré avant d’ajouter qu’il y aura des coups de feu. Plusieurs localités de la région du Nord-Ouest sont sous l’emprise des groupes armés séparatiste. C’est dans cette zone que 15 éléments de l’armée ont été abattus le 16 septembre dernier.

Le premier ministre a un agenda chargé. Il s’entretiendra avec les forces vives de la localité avant de recevoir le gouverneur de la région. Dion Ngute aura également une séance de travail avec 5 généraux de l’armée camerounaise. Il s’agit des cadres du 5ème région militaire interarmées.

Durant son séjour, le chef du gouvernement accordera des audiences aux délégations venues des 7 départements de la région. Il entend ainsi faire le suivi des recommandations du Grand Dialogue National censées ramener la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Dion Ngute attend des autorités locales des propositions de solution efficaces.

Rejoignez notre newsletter!