Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 04Article 626746

Actualités of Thursday, 4 November 2021

Source: Info Matin N°977

Appel de la Lékié : le ministre Eyebe Ayissi et les dessous d’un 'atalaku'

Paul Biya et Eyebe Ayissi Paul Biya et Eyebe Ayissi

Opportuniste devant Dieu et les hommes, le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières a pris les devants, le 31 octobre, pour proposer, au nom du département dit-il, la candidature de Paul Biya en 2025

Que ne ferait pas le sieur Henri Eyebe Ayissi pour éviter un limogeage bien mérité ? L’homme est prêt à tout. Même à recycler les vieilles ficelles du passé. C’est ce qu’il a fait le 31 octobre 2021 à Monatélé, département de la Lékié, région du Centre.

Officiellement venu présider la réunion d’installation des responsables de section, élus au terme des opérations de renouvellement des bureaux des organes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc, parti au pouvoir), celui qui est par ailleurs le chef de la délégation permanente du Comité centrale pour la Lékié du parti de la flamme, a effectué une sortie de piste digne des opportunistes de sa trempe. Sans en parler, au préalable, aux autres élites de la localité, sans associer aucune éminence grise alors que le parti de Paul Biya n’en manque pas, Eyebe Ayissi a fait dérouler, dans la salle, une banderole fleurant l’improvisation. «Appel solennel de la Lékié pour un consensus national en vue de la candidature du président Paul Biya à l’élection présidentielle de 2025…».

Interrogés, la plupart des militants du parti de la flamme présents dans la salle ont dit leur étonnement. «Nous n’avons pas été informés. Nous avons découvert cela dans la salle. Même mon président de Comité de base en a été sidéré », fait savoir Albert Mvogo. Comme lui, plusieurs militants de base ont été mis devant le fait accompli. Esbroufe politique. Il ne fait l’ombre d’aucun doute que la Lékié est un bastion imprenable du RDPC et de son leader charismatique, comme en témoignent d’ailleurs les résultats des consultations électorales. Tout comme il ne fait l’ombre d’aucun doute que dans le département, une immense majorité adhère à l’idée d’une candidature de Paul Biya en 2025, mais l’attitude d’Eyebe Ayissi choque plus que tout.

«L’escroquerie politique est une seconde nature chez cette élite impopulaire. Il fait des choses seul dans son coin et dit parler au nom du département. La candidature de notre champion est une chose trop sérieuse pour être l’apanage d’un individu en mal de positionnement », lâche, en colère, Annette B. militante du RDPC.

En effet, l’appel à la candidature de Paul Biya en 2025 a été lancé à la hussarde, en plus d’être dilué dans une actualité principale à savoir l’installation des présidents de section élus. Par conséquent, ce qui devait être un grand moment populaire, donnant lieu à une mobilisation aussi large que possible des fils de la Lékié par-delà les chapelles politiques, n’aura été en fait qu’un coup d’éclat, voire un coup médiatique d’un individu, Eyebe Ayissi. «L’appel à la candidature de Paul Biya a été réduit à un fait divers. On parle plus d’Eyebe Ayissi que du président qui est pourtant à l’honneur.

En fait, ce ministre voulait attirer les regards sur sa personne, dans l’espoir d’être vu par le palais comme un fidèle de Paul Biya. Par ces temps où planent le spectre du remaniement, c’est toujours bien de consolider sa place au gouvernement. Mais gare au retour de manivelle», analyse Paul Edoa, politologue. En appel, l’ancien ministre de l’Agriculture et du Développement rural est un habitué des «Appels de la Lékié». Autant controversés les uns que les autres. Ses camarades du parti lui reprochent d’agir en solo, sans concertation. Se faire passer pour le seul vrai soutien de Paul Biya dans la Lékié afin d’être maintenu au gouvernement, voilà le vrai but d’Eyebe Ayissi. Comme le dit si bien La Fontaine, « tout bon flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ». A méditer !

Rejoignez notre newsletter!