Vous-êtes ici: AccueilInfos2015 07 18Article 328242

General News of Saturday, 18 July 2015

Source: camer.be

Appel aux citoyens de coordonner avec les forces de sécurité contre le terrorisme


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La guerre contre le terrorisme dont la secte diabolique et criminelle Boko Haram est aujourd’hui l’incarnation et le principal acteur dans notre pays, ne saurait être gagnée sans un réel sursaut des citoyens pour un comportement plus responsable.

Ce sursaut tient entre autre, à l’indispensable coopération avec les forces de sécurité voire une obéissance élémentaire aux et demandes et injonctions de celles-ci lorsque la situation l’exige. En effet de nombreux citoyens continuent de se montrer réfractaires lors des contrôles d’identité et des fouilles des véhicules.

La Commission rappelle que de telles opérations sont indispensables et se déroulent dans l’intérêt de la sécurité de tous. Les voyageurs interurbains notamment devraient absolument, automatiquement, tranquillement et très courtoisement s’y soumettre sans chercher ni à créer des incidents, ni à mettre en avant des titres ou statuts quelconques, ni à embarrasser les agents de nos forces de sécurité et encore à moins à leur compliquer la tâche.

La Commission note avec regrets que de nombreux compatriotes se sont définitivement installés dans une forme d’anarchie, et en viennent à oublier même qu’il existe encore un Etat, un gouvernement, des institutions, des lois et des règlements auxquels tous sont soumis.

Cette observation concerne malheureusement aussi certains éléments de nos forces qui ne respectent rien dans la circulation, roulent impunément à contresens, utilisent des véhicules non immatriculés et sans documents, et bousculent les policiers affectés à la régulation routière.

La Commission prévient qu’avec l’anarchie aucun pays ne peut gagner une guerre, et par conséquent que le soutien effectif de tous à l’effort de guerre en cours, passe plus par un comportement exemplaire, que par des dons donc certains sont nourris de calculs politiques sordides./.

Fait à Yaoundé le 18 juillet 2015

Le Président de la Commission

SHANDA TONME

Médiateur universel

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter