Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 05 04Article 438749

General News of Friday, 4 May 2018

Source: camerounweb.com

Ambazonie: un informateur du gouvernement décapité au Sud-ouest

Le corps sans vie et mutilé d’Oben Ntui Samuel a été découvert par l’épouse de ce dernier devant leur domicile le 28 avril dernier à Ogomoko dans la région du Sud-Ouest.

Accusé d’être un indic à la solde du pouvoir, l’homme avait été arrêté la veille par des individus appartenant à un groupe armé séparatiste avant d’être torturés puis exécuté. La victime qui exerçait la profession de cuisinier dans un restaurant de la localité était père de trois enfants.

LIRE AUSSI:Ambazonie: un témoin raconte la décapitation d'un élément du BIR [VIDEO]

Depuis octobre dernier, les sanglants affrontements entre armée et séparatistes de l’Ambazonie sèment la panique au sein des populations dans les régions anglophones.

Selon l’organisation des Nations-Unis, plus de 40 000 personnes ont fui les régions anglophones du Cameroun au cours des six derniers mois à cause des violences orchestrées aussi bien par les militaires camerounais que par les séparatistes.

LIRE AUSSI:Pratiques occultes: Paul Biya, Fru Ndi et la messe noire à Mvolye

Les villes de Mamfe et Kumba dans la région du Sud-Ouest figurent parmi les zones les plus touchées par le conflit d’après l’ONU.