Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 01Article 621343

Actualités of Friday, 1 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Ambazonie : Samuel Ikome Sako accuse Paul Biya sur VOA (vidéo)

Samuel Ikome Sako accuse Paul Biya sur VOA Samuel Ikome Sako accuse Paul Biya sur VOA

• Les Ambazoniens célèbrent leur indépendance

• Le président par interview accuse Paul Biya

• Il se dit favorable au dialogue


Le président par intérim de la république autoproclamée de l’Ambazonie a accordé une interview à la chaîne américaine VOA en marge de la célébration du 1er octobre. Favorable au dialogue avec les autorités camerounaises, Samuel Ikome Sako accuse le gouvernement de Paul Biya de privilégier l’option militaire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, il précise que son peuple se défendra jusqu’à son dernier souffle.

« Le dialogue doit avoir lieu. C'est la seule solution mais nous continuerons à résister aussi longtemps que nous vivrons, aussi longtemps qu'il y a du souffle dans nos narines parce qu'il n’y a aucune autre raison de ne pas résister. Si nous ne le faisons pas nous mourrons. Je suis resté là à attendre que l'Etat français du Cameroun vienne afin que nous entamions le processus de véritable dialogue sur cette question. Il traine les pieds. Ils ne viennent pas. Ils croient en l'option militaire et ils pensent qu'ils auront une victoire militaire », a-t-il déclaré.

Depuis la prison centrale de Kondengui où il est détenu, le leader sécessionniste Sisiku Ayuk Tabe a envoyé un message au peuple « ambazonien » lors de la commémoration du 1er octobre, date anniversaire de la création de la République fédérale du Cameroun.

Sisiku Ayuk Tabe salue le courage et la détermination de son peuple qui selon lui a traversée quatre années éprouvantes marquées par une « guerre insensée ». Il reste déterminé et invite les Ambazoniens à ne pas baisser les bras.
« Peu importe la difficulté de la route ou le poids de la charge, nous continuerons à marcher, courageusement, jusqu'à ce que nous atteignions le pied de la montagne, Buea », a-t-il indiqué.

Si dans son discours il n’a pas fait cas de la lutte armée, il n’a pas non plus appelés les Ambazoniens à déposer les armes. Dans son discours Sisiku Ayuk Tabe appelle à une mission internationale pour enquêter ses les atrocités en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Rejoignez notre newsletter!