Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 14Article 623212

Actualités of Thursday, 14 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Alternance à Etoudi : Paul Biya a fait son choix

Paul Biya a positionné Dion Nguté Paul Biya a positionné Dion Nguté

• L’après Biya se prépare à Etoudi

• Paul Biya aurait son choix

• Voici les atouts du premier ministre Dion Ngute

Paul Biya n’a pas encore quitté le Palais de l’Unité mais la lutte pour sa succession fait rage. En dehors des élites du Nord, du clan Ngoh Ngoh et du mouvement des Franckistes, le réseau de Dion Ngute vient s’ajouter à liste des probables successeurs de Paul Biya. Selon web-activiste Lapoire Mvouen, le chef traditionnel originaire de la région du Sud-Ouest du Cameroun a une longueur d’avance sur ses concurrents. L’actuel premier ministre a selon cet analyste des proximités sociologiques avec les grands groupes ethniques du Cameroun :
« - il est anglophone apparenté aux Sawa, ce qui fait que le Sud-ouest, le littoral et la zone Bassa du centre vont naturellement le soutenir.

- son épouse est une fille Ékang, lui-même est un notable Mvog-Belinga de Yaoundé où il vit depuis près de 40 ans et s'exprime d'ailleurs parfaitement en Ewondo, ce qui lui garantit le soutien de toute la zone Ékang du Centre-Sud-Est.

- Ses qualités personnelles d'homme calme, sobre et surtout honnête vont lui permettre de se tailler le soutien du grand nord, ce peuple épris de valeurs.

- Les autres petites ethnies marginales et négligeables que je n'ai pas citées ici vont simplement continuer à animer la galerie de l'opposition, sans d'ailleurs un grand écho comme à leur habitude », indique-t-il.


Sur les traces de son mentor


Dion Ngute est présenté comme le gentil du gouvernement face aux barons du régime souvent favorables aux méthodes extrêmes. Durant toute la crise anglophone il a été favorable au dialogue entre les belligérants alors que plusieurs membres de son gouvernement ne jurent que par l’option militaire. Le chef du gouvernement entretient des relations complexes avec le secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh qui cherche à chaque occasion de lui faire de l’ombre. Pour certains analystes l’homme a profil recherché par Paul Biya. Le président de la République se retrouve complètement en son premier ministre. En effet lors qu’il était sous Ahidjo, Paul Biya ne faisait pas trop peur à ses ministres.

« Regardé par tous avec condescendance l'homme traîne une réputation de faible comme Biya a une époque ! Très discret mais efficace ! Voilà donc l'oiseau rare que Biya a observé depuis des années et aujourd'hui l'a lancé dans l'arène d'abord dans sa zone d'origine et surtout dans le Septentrion pour négocier une nouvelle alliance de gestion de pouvoir selon l'axe Sud Nord! » rapporte une source.


RDPC


Cette analyse ne convainc pas certains internautes qui estiment que l’appartenance de Joseph Dion Ngute au RDPC (parti au de Paul Biya) ne joue pas en sa faveur. « Il peut être un bon président mais sous la bannière du RDPC il n'est pas crédible et ne pourra pas gagner parcequil portera avec lui en campagne le bilan de 40 ans du RDPC et pire la même machine du RDPC sera à ces côtes du coup il ne sera pas crédible qu'elle qu'en soit ces belles paroles », indique un internaute.

Rejoignez notre newsletter!