Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 10 27Article 424634

General News of Friday, 27 October 2017

Source: le journal l'émergence

Affaire du bébé volé à Yaoundé: voici ce qui s’est réellement passé

Ça fait environ quatre mois, qu’une jeune femme s'est présentée au Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé(CHU) situé au quartier Melen pour qu'un médecin consulte son bébé prématuré de 4 jours qui présentait des malaises. Lors de la prise en charge du nourrisson par les infirmières, une ordonnance a été prescrite aux parents. Les parents ont acheté les médicaments. Une deuxième ordonnance fut encore délivrée.

Mais lorsque les parents repartent en pharmacie, l'hôpital rappelle les parents pour leur demander de revenir immédiatement à l'hôpital, ce qui est fait. Toutefois, arrivés auprès des infirmières en question, l'annonce leur est faite: leur bébé vient de décéder. Le corps du petit se trouverait à la morgue. Désemparés, les parents demandent à voir la dépouille de leur bébé. Tout se complique à cet instant parce que personne ne sait où le bébé est passé. Silence radio du côté des infirmières à qui le nourrisson avait été confié, idem du côté de la direction générale du CHU. Les parents sont désespérés, car personne ne semble prendre au sérieux cette situation dramatique au sein de cet établissement. Le Directeur Général quant à lui reste inaccessible malgré la sommation que les parents lui ont fait par huissier de justice, de remettre le corps de bébé.

Au bout de trois mois de tentatives infructueuses, les parents du bébé disparu se retournent le désespoir dans l'âme vers une association nommée la Ligue Nationale de Défense des Personnes Défavorisées. Celle-ci a pour représentant légal Emmanuel Mbombog Mbog Matip. Ce dernier se saisit du dossier et dépose une plainte contre le DG du CHU et le CHU, à la DRPJ, dans le but d'obtenir justice. Malheureusement, l’affaire semble piétiner. C’est donc dans cette optique, que la ligue a prévu un sit-in devant le ministère de la santé et le CHU.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter