Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 25Article 630058

Opinions of Thursday, 25 November 2021

Auteur: Le Ngomna

Affaire Boris Bertolt: ça chauffe dans les bureaux d'Etoudi

Il a été payé dernièrement pour détruire Cyrus Ngo'o DG du PAD Il a été payé dernièrement pour détruire Cyrus Ngo'o DG du PAD

Les révélations sur les relations incestueuses entre le lanceur d'alertes Boris Bertolt et certaines personnalités du régime Biya continuent de secouer le sérail. Selon les indiscrétions des activistes de la page "Le Ngomna", le sujet fait débat à la présidence de la République depuis quelques jours. Cette situation a provoqué de vives tensions entre collaborateurs de Paul Biya.

Les écoutes téléphoniques entre "LE DOUBLE FACE" appelé Boris Bertold et un colonel très célèbre, révèle la relation incestueuse et de traître dont le lanceur d'alertes est passé maître. Au centre de l'affaire un vaste réseau de chantage et d'escroquerie entretenu par les grands réseaux maffieux au sein du pouvoir ou les différents membres montent des coups contre les autres, ils se mangent ces ministres et autres responsables comme dans un panier à crabes.

Le réseau découvert, un certain Mbapou Hervé Ménard se dit être roulé car au départ il fait partie de ce groupe, il a l'impression d'être utilisé, il ne reçoit pas l'argent que leur réseau a escroqué au ministre et autres personnes dans les concours à L'ENAM et autres, il décide donc de vendre la mèche et se met à faire des postes sur Facebook et ses publications font mal, Boris Bertold est commis pour négocier avec Mbapou pour qu'il n'explose pas le réseau, l'argent va circuler entre eux sauf que Mbapou n'est pas rassasié et continue de dénoncer ses complices, Boris Bertold qui lui a donné de l'argent pour acheter son silence entre en colère et appelle le colonel pour lui présenter la situation, il enregistre l'appel et comme certains hauts fonctionnaires de la police étaient impliqués dans le dossier ils vont mettre la pression à Boris Bertold car l'opération ne se déroule pas comme prévu, Boris Bertold pour leur montrer sa bonne foi décide de partager le contenu de son coup de fil avec le Colonel, coup de fil qui sera mis dehors par un haut responsable de la DGSN, c'est la débande totale.

Souvenez-vous que la semaine dernière, le directeur du cabinet civil adjoint Oswald BABOKE publiait un long texte pour dire que certains gouvernants payent les lanceurs d'alertes pour détruire les autres sur Facebook, Boris Bertold en fait partie, il joue le double jeu en faisant semblant de faire partie de la résistance, il a été payé dernièrement pour détruire Cyrus Ngo'o DG du PAD dont les résultats sont indiscutables, ses tirs répétés contre le SGPR et bien d'autres, il ne fait rien pour rien, il construit des cabales pour nuire à ceux qui ne lui donnent pas de l'argent, en ce moment c'est le grand sujet qui anime tous les grands bureaux jusqu'à ETOUDI.


FUITE D’UNE CONVERSATION TELEPHONIQUE ENTRE BORIS BERTOLT ET LE COLONEL BAMKOUI

Le sérail camerounais en ébulition suite à la fuite d'une conversation téléphonique entre Boris Bertolt et le colonel de la semil Joël Émile bamkoui. Dans l'audio dont la rédaction de camerounweb a pris connaissance, de graves révélations y découlent entre autres des chantages, des deals impliquant un certain Hervé Parfait Mbapou.

Criant d'être trahi, le lanceur Boris Bertolt se confie à Bamkoui et vocifère sa colère au téléphone contre le jeune Parfait qui serait "un de ses garçons de mains" qui met en ligne ses informations. Ce dernier, devenu un as dans le chantage, monte des dossiers et fait chanter les autorités, d'après le lanceur d'alerte. Le maître n'apprécie pas que l'élève se mesure déjà à lui au point où il peut être son rival.

Tout est parti d'un business entre plusieurs activistes et des colonels de l'armée camerounaise et qui devraient se partager le pactole après leur boulot pour une certaine Diane. Le jeune Parfait très impatient de recevoir sa part, faisait du bruit qui énerve Boris Bertolt. Le colonel Bamkoui coupe alors la communication au lanceur d'alerte, lui rappelant qu'il a reçu les 1,5 millions et qu'il a transféré en deux temps l'argent au petit Parfait. Mais visiblement, le jeune insatisfait de sa part, va écrire un autre article sur la dame en question tout en rappelant aux internautes que les activistes et les colonels de l'armée sont impliqués dans l'affaire. Dans l'audio ci dessous, le nom du commissaire Mevaa Vincent de Paul, Chef de Cabinet à la DGSN, a été aussi cité.

Le seul hic dans cette affaire qui met Boris dans ses états, est le fait que le jeune Parfait impliqué dans de nombreux dossiers sales, perçoivent des sommes importantes qu'il soutire à ses victimes. Il demande à cet effet au Colonel de parler avec son protégé qui se jette dans les marées qu'il ne maîtrise pas et que des fois, le le cite dans ses basses besognes. Il lui fera la confidence d'ailleurs que les documents bandits contre le ministre sgpr dans les dossiers des marchés frauduleux étaient des montages de Hervé Parfait Mbapou. On se demande comment lui-même pouvait le savoir et continuer à vilipender le SGPR ? Cette affaire qui n'a pas encore livré ses conclusions alimente déjà les milieux huppés de la capitale.

https://audiomack.com/camerounweb-1/song/audio-boris-bertolt-colonel-bankoui

Rejoignez notre newsletter!