Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 11 06Article 425386

Opinions of Monday, 6 November 2017

Journaliste: Joseph Ngambi

Affaire Ayissi: comprendre pourquoi Libii a attendu avant de se prononcer


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Cabral LIBII aura attendu plus d'une semaine pour réagir au problème de mœurs dont les faits accablent gravement un journaliste de Vision 4. Il a déploré le fait qu"une série d’allégations graves enflamment les réseaux sociaux, mettant en scène un homme public face à une jeune dame réputée mineure de 17 ans" et que les réseaux sociaux soient "*devenus*un espace de dénonciation, de règlement des conflits de toutes sortes et de lynchage".

C'est comme s'il reprochait aux camerounais de débattre de leurs problématiques sociales. Pire, pour lui, la justice doit servir entre autres, " à préserver l’honorabilité des honnêtes personnes de la furie haineuse ou jalouse, (...) à protéger la réussite acquise au prix de nombreux efforts". A aucun moment, je n'ai vu ou perçu une forme de condamnation des actes dont des indices graves et concordants existent, ni une forme d'indignation face au sort réservé à la jeune fille mineure pourtant convoquée à, et alors qu'il s'agissait d'un entretien d'embauche, lequel s'est déroulé dans une chambre d’hôtel payée par le journaliste.

C'est regrettable de la part de quelqu'un qui passe pour un modèle pour les jeunes de ce pays, et se pose en alternative, de manière douteuse certes, à la gouvernance actuelle. Un homme politique se caractérise par une vision et un sens certain des responsabilités. Il doit être infaillible et dur face à l’immoralité. Il doit symboliser, dans toutes ses sorties et prises de position, le modèle de société qu'il préconise et véhicule. Cabral LIBII vient, une fois de plus, de faire une faute politique.

Son manque de courage pour dénoncer l'inacceptable et sa solidarité aux élans corporatistes avec le journaliste de Vision 4 permettent d'entrevoir le modèle de société que ce soi-disant candidat aux primaires de l'opposition pour une candidature unique à l’élection présidentielle dont il n'est pas candidat (amusant), envisage pour le Cameroun. En voici une esquisse. Il y a de quoi avoir la chair de poule, surtout pour nos jeunes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter