Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 26Article 630199

Infos Santé of Friday, 26 November 2021

Source: InvestiG-Infos N°04

Affabulation: le complot ourdi contre Manaouda Malachie démantelé

Dr Manaouda Malachie Dr Manaouda Malachie

Après de nombreuses tentatives de dénigrement à l’ encontre du Ministre de la santé dans les réseaux sociaux, rien n’a altéré la volonté du Haut commis de l’Etat de continuer à accomplir la valeureuse mission confiée par le chef de l’Etat Paul Biya. Malheureusement sans se décourager, un autre lapin vient de sortir du chapeau d’un magicien.

D ’après des sources et recoupements effectués, dans le but résolu de peindre en noir et blanc tout ce que grand commis d’administration fait depuis que la responsabilité du ministère de la santé lui a été confiée par le Chef de l’Etat, il vient d’être « balancé » dans les réseaux sociaux une « sommation à remboursement des sommes dues ». Ce document appartenant à une structure dénommée Leaser International supposée être spécialiste dans le domaine de matériel médical et paramédical laisse entrevoir désormais comme un complot cousu de fil blanc pour ternir l’image et l’honorabilité du Ministre de la santé Manaouda Malachie.

Un complot démantelé

« Quand on veut noyer son chien, on l’accuse de rage ». C’est vraisemblablement ce dicton populaire que l’on semblerait vouloir appliquer contre Manaouda Malachie au sujet de la gestion des fonds Covid-19 alors que des conclusions définitives n’ont pas encore été données à ce sujet. A la première lecture du document circulant dans les réseaux sociaux et supposé incriminer le Ministre de la santé, l’on constate que la signature de la sommation datant du 09 Juillet 2021 proviendrait du cabinet de Me Biloa Marie Fidelia, huissier de justice à la 4ème charge près la Cour d’Appel du Centre et les Tribunaux d’Instances de Yaoundé. Ce qui semble être une histoire montée de toute pièce, pose d’abord les préalables d’un bon recoupement d’informations sous forme d’interrogations à élucider pour quelques raisons. Les premières sont : datant du mois de juillet, pourquoi a-t-elle était servie seulement au mois de novembre alors que le ministre de la santé n’est ni caché, ni absent, encore moins indisponible pour se soumettre à une confrontation pour déceler la vérité ? Qui a eu intérêt à « balancer » un tel document dans les réseaux sociaux ? Pour mieux comprendre la supercherie, le document exploité note un complot ourdi.

Pour commencer, l’on note que les numéros de téléphone pouvant permettre de joindre la société Leaser International sont érronés. Ils présenteraient sept (07) chiffres au lieu de neuf (09) comme c’est le cas actuellement (+237) 243 89 88/6 73 64 78. Il n’est même pas indiqué la situation géographique dans la ville de Yaoundé où elle est supposée avoir son siège social. Ce qui signifierait qu’elle ne juge pas important d’être de manière permanente en connexion avec sa clientèle. Et si d’aventure le cabinet de Maitre Biloa Marie Fidélia n’a servi que d’interface pour faire parvenir cette plainte au ministre de la santé, il transparait encore d’autres incongruités sur le plan de la légalité et des pratiques relatives au transfert d’argent par mobile money au Cameroun. Ici, on parle de 10 000 000 de FCFA. En combien de tranches aurait-on fait cette transaction alors qu’il s’agit d’un marché aussi important, surtout quand on sait qu’en la matière, des dépôts de plus d’un million de FCFA ne sont pas autorisés ? Dans tous les cas, la réponse de Manaouda Malachie ne s’est pas faite attendre : «Je ne connais pas cette dame. Je ne connais pas la Société LEASER INTERNATIONAL. Je pense qu’elle a été victime d’une escroquerie. J’ai déjà eu à faire plusieurs communiqués allant dans ce sens. Mais des individus mal intentionnés continuent toujours d’utiliser mon nom pour arnaquer de paisibles Camerounais. Puisque cette Dame parle des marchés du Covid-19, comment devrait-elle procéder à la livraison ? Je doute aussi qu’il soit possible de faire un dépôt Orange money de plus d’un million de FCFA en une seule traite. D’ailleurs les numéros de téléphone indiqués dans la sommation ne m’appartiennent pas ».

Pour vérification, le numéro de téléphone à savoir 6 99 69 28 76, mentionné dans la sommation n’appartiennent en aucune façon au ministre Manaouda Malachie. Conclusion, cette histoire est si mal cousue qu’un aveugle pourrait facilement démêler les fils blancs qui ont été utilisés pour l’a concevoir.

Sinon, comment expliquer qu’une dame qui prétend être chef d’entreprise, puisse ignorer les règles de paiement de facture ? Et puis, qui devrait même payer la note puisqu’il s’agit de livraison de matériel médical et paramédical, la société Leaser International ou alors le ministère de la santé publique ? Pourquoi et comment cette société s’est-elle ainsi engagée à faire des versements aussi importants sans prendre des précautions préalables. Allusion faite par exemple à une rencontre physique entre elle et le ministre de la santé qui dit ne pas la connaitre ? Comment dans ce cas les négociations auraient-elles pu se faire pour un marché aussi important ? Des interrogations de ce type peuvent se multiplier à l’infini. Pour l’heure, le ministre de la santé publique a transmis cette sommation à la police camerounaise pour exploitation. Affaire à suivre.

Rejoignez notre newsletter!