Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 27Article 625381

Actualités Régionales of Wednesday, 27 October 2021

Source: Mutations

Adamaoua : des preneurs d’otages écument les centres urbains

Le phénomène d’enlèvements de personnes avec demande de rançon prend des proportions inquiétantes Le phénomène d’enlèvements de personnes avec demande de rançon prend des proportions inquiétantes

Le phénomène d’enlèvements de personnes avec demande de rançon prend des proportions inquiétantes depuis quelques semaines.

Des malfrats d’un genre nouveau opèrent dans la région de l’Adamaoua. Il s’agit de bandits qui se font passer pour de voyageurs ordinaires à bord de leurs véhicules personnels, qui embarquent les clients pour les prendre en otage au détour d’un endroit insécurisé afin d’en faire des otages, les dépouiller de leurs biens et les contraindre d’appeler leurs familles pour que ces dernières envoient, via le téléphone, l’argent de leur libération.

Les plaintes qui se rapportent aux faits similaires s’amoncellent au jour le jour dans les unités de police et de gendarmerie de la région de l’Adamaoua. Il n’en est pas jusqu’au gouverneur de la région qui ne soit au courant de telles pratiques qui gagnent en intensité. L’on signale que plusieurs cas d’enlèvements aux modes opératoires similaires ont été enregistrés par les forces de défense et de sécurité et de nombreux otages sont encore entre les mains de leurs ravisseurs. C’est ce qui a emmené le patron de la région à monter au créneau.

Dans un communiqué radio abondamment diffusé en langues officielles et en langues locales sur toutes les ondes émettant sur l’ensemble de la région de l’Adamaoua signé le 21 octobre 2021, le gouverneur Kildadi Taguiéké Boukar “informe les populations qu’une nouvelle approche criminelle a vu le jour dans la région… consistant pour des bandits de grand chemin à se faire passer pour des conducteurs de véhicules de transport banalisés ou pour de simples voyageurs possédant un véhicule personnel dont le modus operandi est de prendre des personnes en autostop dans le but de les enlever et de les constituer otages, au détour d’une quelconque servitude et de demander une rançon aux proches de la victime”.

Fort de ce constat, le gouverneur attire l’attention des populations sur ce nouveau phénomène qui tend à prendre de l’ampleur et les invite à être vigilantes, ainsi qu’à dénoncer toute personne suspecte ou tous actes suspects qui s’y rapportent et dont elles seraient au courant.

Il exhorte également les syndicats des mototaxis et des transports routiers urbains et interurbains à dénoncer auprès des autorités locales de sécurité toute personne ou tout véhicule banalisé suspects qui circuleraient dans les artères de la ville de la région. L’autorité administrative a par ailleurs précisé que les enquêtes sont en cours pour, non seulement libérer les otages, mais aussi pour y mettre un terme afin de garantir la sérénité des déplacements des populations.

Rejoignez notre newsletter!