Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 07Article 635356

Actualités of Friday, 7 January 2022

Source: www.camerounweb.com

ALERTE : multiplication de fausses cartes de vaccination à la veille de la CAN

Vaccination anti Covid Vaccination anti Covid

• C’est ce que révèle un reportage de Rfi

• Les autorités n’ont pas confirmé

• Les Camerounais prennent d’assaut les centres de vaccination

A l’approche de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Cameroun 2021, l’on signale la recrudescence de la mise en circulation de fausses cartes de vaccinations. L’objectif étant de pouvoir être à jour avec le protocole sanitaire mis en place par la CAF et le COCAN.

L’information a été remise au goût du jour à travers un reportage de Rfi sur l’aspect sanitaire de la CAN 2021. Dans cet élément, et comme on le constate sur le terrain, il y a un engouement pour la vaccination ces dernier temps au Cameroun, à la veille de la CAN. Mais au-delà de cet aspect, Rfi souligne que, selon ses sources, il y a une recrudescence des faux pass sanitaire dans la circulation. Le reporter de la radio française souligne par ailleurs que les autorités ont refusé tout de même d’admettre cette situation.

Ce n’est d’ailleurs pas étonnant quand on sait que le phénomène n’est pas nouveau. Depuis, certains réseaux d’établissement de fausses cartes de vaccination ont été démantelés. Selon les chiffres, à peine 3% de la population se sont fait vaccinés. Mais, au regard de l’engouement que suscite la compétition, il est claire que certains vont vouloir choisir les chemins détournés.

Dans l’élément passé sur Rfi, un intervenant qui s’est fait vacciné a admis que c’est sur la contrainte puisqu’il ne veut pas manqué la compétition.
Il est donc du devoir des autorités d’être plus vigilantes pour parvenir à identifier les vraies des faux. Mais la tâche risque d’être compliquée.




CAN 2021 : les Camerounais prennent d'assaut les centres de vaccination




A 72 heures du coup d’envoi de la 33ième Coupe d’Afrique des nations au Cameroun, plusieurs personnes se font vacciner contre la pandémie à coronavirus pour vivre la fête africaine en tant que spectateur.

A l’hôpital de Djoungolo dans l’arrondissement de Yaoundé I, plusieurs citoyens et étrangers sont confortablement assis dans le hangar pour recevoir leurs tests de Covid. A l’intérieur du bâtiment où se fait le vaccin, plusieurs personnes sont également assises. Tandis que d’autres reçoivent leurs doses de vaccin en toute sérénité. «J’ai décidé de me vacciner et de faire le test pour aller vivre la Can qui sera sucrée », déclare Abdourahaman Mohamadou. Même son de cloche pour Gambo.

« Je me vaccine pour aller vivre les grands moments du football africain dans les stades. Les chances du genre ne viennent pas deux fois dans la vie », pense-t-il. « Nous ne pouvons pas connaitre le nombre exact de personnes qui se sont déjà vaccinées. La plateforme qui permet d’enregistrer les statistiques n’a pas encore été actualisée », fait savoir au bureau du directeur de cet hôpital. Idem à l’hôpital général de Yaoundé.

Toutefois, c’est la grande affluence dans les points de vaccination. « Avant-hier, j’ai reçu un parterre de personnes qui venait se faire vacciner. Hier matin, une autre vague de personnes était encore là pour recevoir des doses de vaccin », indique un personnel de santé.

Rejoignez notre newsletter!