Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 22Article 629503

Actualités of Monday, 22 November 2021

Source: www.camerounweb.com

ALERTE : les mercenaires de Wagner cités dans la mort de 5 jeunes Camerounais en RCA

Les mercenaires et un rescapé Les mercenaires et un rescapé


• Un groupe de 20 jeunes Camerounais sont tombés dans une embuscade

• Cinq ont trouvé la mort , 5 autres grièvement blessé et les 5 autres portés disparus

• : Les mercenaires de Wagner sont pointés du doigt


Se dirige-t-on vers un incident diplomatique entre le Cameroun et son voisin la Centrafrique ? Cette question mérite d’être posée au regard d’une dépêche de nos confrères de Corbeaunews – Centrafrique qui nous renseigne de la mort d’au moins 5 jeunes Camerounais en Centrafrique. Ce média point du doigt les mercenaires de Wagner, qui sont au cœur de l’actualité internationale.
Selon les informations du média centrafricain, le drame a eu lieu dans la localité d’Yidéré, située à une quarantaine de kilomètres de la sous-préfecture de « Abba », dans la préfecture de la Nana-Mambéré, au nord-ouest de la République centrafricaine.

« Selon les témoignages des familles des rescapés, ce groupe des 20 jeunes camerounais, qui avait laissé tous leurs effets sur le chantier d’Yidéré au moment de leur départ en catastrophe le 7 novembre dernier suite à l’ultimatum des mercenaires russes de la société Wagner, a décidé à nouveau de retourner samedi à Yidéré pour récupérer leurs effets. Mais à leur arrivée à 3 kilomètres à l’entrée de la ville, ils sont tombés nez à nez aux mercenaires russes de la société Wagner ce samedi 20 novembre dans l’après-midi. Après avoir été pourchassés par ces mercenaires de Wagner, cinq d’entre eux qui ont été blessés à la main dans leur fuite ont réussi à s’échapper de leur agresseur jusqu’à la frontière avant de rentrer au Cameroun. Tandis que dix autres ont été portés disparus, et cinq autres tués », relate Corbeaunews – Centrafrique.

Mais apparemment, ce drame st déjà passé par perte et profit « Je crois que ces jeunes ont pris une mauvaise décision de retourner en ce moment à Yidéré. La situation sécuritaire n’est pas rassurante dans ce village minier », a confié un habitant de Lamy-Pont à Corbeaunews – Centrafrique. « Nous pensons qu’avec les forces du gouvernement sur place, le calme est déjà à Yidéré, et l’on peut retourner récupérer nos effets. C’est tout le contraire », explique l’un des cinq rescapés.

Rejoignez notre newsletter!