Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 03Article 626560

Actualités Criminelles of Wednesday, 3 November 2021

Source: www.camerounweb.com

725 000 CFA : les têtes de 3 cadres du PCRN mises à prix

les têtes de 3 cadres du PCRN mises à prix les têtes de 3 cadres du PCRN mises à prix

Actuellement en fuite, Jean Louis Batoum, Fritz Messey Messey et Julien Bapes Bapes sont activement recherchés par la justice camerounaise. Le procureur de la République a émis un mandat d’amener contre les trois cadres du PCRN. Pour faciliter leur traque, une cagnotte est mise en place pour récompenser tous ceux qui fourniraient des informations qui permettront de mettre la main sur ces lieutenants de Cabral Libii.

« Afin d’aider les autorités à mettre la main sur ces trois fugitifs, des récompenses ont été lancées. Avant qu’elles ne soient mises à jour, pour l’instant en cas d’information conduisant à l’arrestation de l’un d’eux, vous recevez : Pour Julien Bapes Bapes : 275 000 Fcfa, Pour Jean Louis Batoum : 225 000 Fcfa , Pour Fritz Messey Messey : 225 000 Fcfa. Si vous ne pouvez pas les conduire dans un commissariat ou une gendarmerie écrivez via whatsap au numéro : 00 44 7404 793575. Ces récompenses sont susceptibles d’augmenter dans les prochaines heures », annonce le lanceur d’alerte dans une publication.

Pour rappel, le journaliste en exil avait pris à cœur l’affaire Mirabelle Lingom dans laquelle étaient impliqués Clotaire Nguedjo, Jean Louis Batoum, Fritz Messey Messey et Julien Bapes Bapes. Il fait le point de la situation dans cette publication.



Dans cette affaire nous devons toujours garder en vue qu’il y a une jeune qui est morte. Elle est morte à 25 ans. Elle s’appelait Mirabelle Christelle Lingom. Cette fille ne serait pas morte si 4 individus n’avaient pas décidé de livrer cette fille à la vindicte populaire. Ils l’ont lynchée publiquement. Ils l’ont humiliée. Elle a été violée. Ils ont même porté plainte contre elle. Elle est morte par la suite.

On ne peut pas accepter cela dans notre pays. Aucun papa, aucune maman ne peut accepter de perdre son enfant dans ces conditions. Personne. En plus les auteurs demeurent arrogants.
Le procureur de la république a émis 4 mandats d’arrêts depuis 27 octobre 2021. Voici le point sur la situation.

1) CLOTAIRE NGUEDJO

Clotaire Nguedjo a été arrêté exactement le 1 et novembre 2021 à 16h. La stratégie des gendarmes a été de le convoquer simplement. Il croyait que c’était pour une de ses plaintes. Sur place, il a été simplement arrêté et jeté en cellule. Le commandant lui a demandé de coopérer à l’arrestation des autres. Il a dit oui. Mais a plutôt informé ses camarades qui sont devenus des fugitifs. Le lendemain Clotaire Nguedjo a été présenté chez le procureur. Il sera renvoyé à la brigade pour complément d’enquête afin que les autres soient arrêtés. Tant qu’ils sont en fuite, Clotaire Nguedjo restera en détention à la brigade.

2) JEAN LOUIS BATOUM

Les gendarmes avaient prévu d’arrêter Jean Louis Batoum le 2 novembre 2021 chez lui en matinée. Mais Clotaire les a rassurés qu’il coopérait. Batoum a promis d’arriver à la brigade de gendarmerie le 2 novembre 2021 à 9h. Toute la journée il était en fuite. Contacté de nouveau ce matin, Jean Louis Batoum a déclaré qu’il passe à la brigade ce matin.

3) FRITZ MESSEY MESSEY

Fritz Messey Messey est quant à lui en fuite. Il a promis aux enquêteurs de passer hier et il n’est pas passé. Aucune information n’a pour l’instant filtré sur le mieux où il se trouve. Il est donc en Cavale.

4) JULIEN BAPES BAPES

Julien Bapes Bapes est le plus dangereux. C’est lui le cerveau qui a entrainé les autres. Car c’est l’ancien copain de Mirabelle qui l’a quitté parce que selon elle c’était un mythomane. Hier il a refusé de passer à la gendarmerie. Ce matin la gendarmerie l’a appelé et il a dit qu’il ne vient pas avant de raccrocher.

Rejoignez notre newsletter!