Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 05 27Article 440362

General News of Sunday, 27 May 2018

Source: cameroon-info.net

20 mai à Dschang-Ouest: la présidente du RDPC décède en plein défilé


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Si le 20 mai dernier a été jour de célébration de l’unité nationale sur l’ensemble du territoire camerounais, les habitants de la ville de Dschang dans la région de l’Ouest ont été les témoins d’un drame inhabituel. Ce jour-là, la présidente de la sous-section du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a subitement trouvé la mort au cours du déroulement du défilé.

LIRE AUSSI: Tueries des sécessionnistes à Menka: l’opposition donne son bilan

D’après le quotidien La Nouvelle Expression du mercredi 23 mai 2018, la victime, dame Sadjo, la cinquantaine est sortie de son domicile ce matin-là et ne présentait aucun signe apparent d’une maladie quelconque. Une fois arrivée à la place des fêtes de la ville de Dschang, la victime va prendre place sur une chaise installée parmi plusieurs autres sous l’un des chapiteaux. « Mais subitement, elle s’est inclinée comme frappée par un malaise. C’est ainsi que les secouristes ont été alertés », rapporte une source.
LIRE AUSSI: Medias: licencié en avril dernier, Bruno Bidjang retourne à Vision 4

En effet, ayant constaté cet incident, les camarades de cette militante du parti au pouvoir vont alerter les secouristes. Des éléments de la Croix Rouge présents à cette cérémonie ont tout de suite entrepris de conduire cette dernière à l’hôpital. C’est au cours du trajet qu’elle va malheureusement rendre l’âme, peut-on lire dans le journal. « Elle devait déjà être morte quand les secouristes l’ont emmenée à leur voiture. Malgré leur nombre, ils ont eu de la peine à l’introduire dans la voiture. C’est allé très vite », a ajouté un témoin.
LIRE AUSSI: Massacres de Menka: révélations étonnantes de Chemuta, président de la CNDHL

Jusqu’ici, aucune information n’a circulé sur les raisons de ce décès brusque. Toutefois, peu après son décès, la victime a été inhumée comme le veut la tradition musulmane dont elle était l’une des adeptes. Ce drame, il faut le souligner, est venu fortement refroidir l’engouement des participants à ce défilé, principalement celui des militants du RDPC, qui désormais vont célébrer à chaque 20 mai, la fête de l’unité nationale et la commémoration du décès de leur camarade.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter