Vous-êtes ici: AccueilInfos2015 12 31Article 350899

Regional News of Thursday, 31 December 2015

Source: camernews.com

2 millions de moustiquaires en distribution au Nord


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Lutte contre le paludisme: Deux millions de moustiquaires seront distribuées aux ménages de l’Extrême-Nord

Elles seront remises aux populations de la région pour leur permettre de se prémunir contre la maladie.

Il n’y a pas que les attaques du groupe terroriste Boko Haram qui perturbent la quiétude des populations de la région de l’Extrême-Nord du pays. Elles doivent aussi faire face à différentes maladies qui ne manquent pas de faire des victimes en nombre. Pour ce qui est du paludisme, les autorités essayent de prévenir le mal en amont afin de mieux le contenir en aval.

C’est ainsi que dans les tout prochains jours, plus de 2 millions de Moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (Milda) seront distribuées aux différents ménages de la région. L’annonce a été faite le 21 décembre 2015 à Maroua au cours de la réunion de comité régional de distribution des Milda, en présence du gouverneur Midjiyawa Bakari.

L’Œil du Sahel du 30 décembre 2015 rapporte les propos tenus par le délégué régional de la Santé publique de l’extrême-Nord au cours de cette rencontre: «Nous avons reçu les stocks de Milda destinés à la région. Ils sont déjà stockés dans les magasins de l’aéroport de Maroua-Salak et n’attendent qu’à être acheminés aux destinataires finaux. La formation des agents de dénombrement des ménages et celle des logisticiens est déjà effective. Toutes les ressources nécessaires pour la réussite de la campagne sont mises à dispositions des districts de santé», a affirmé Djaou Rebecca.

Le numéro 1 de la région dans sa prise de parole a indiqué que: «Vous savez que notre région est au centre des attaques terroristes qui ont muté leurs modes opératoires au gré des contingences et des réalités. Et les manifestations de masse sont les plus sollicitées par les terroristes pour perpétrer leurs opérations.

Nous devons y veiller et arrêter des stratégies les plus appropriées pour mettre en déroute leurs manœuvres. Je vous demande donc à tous de me soumettre dans les plus brefs délais des propositions dans ce sens», a recommandé Midjiyawa Bakari.

A en croire, le coordonnateur de ladite campagne, Dr Fosso Jean, le taux d’utilisation des Milda dans la région «est de 66%, largement en dessous du taux normal qui est de 80%. Il est passé de 14% en 2011 à 42% en 2013». Il est donc convaincu que la réussite de la campagne de distribution passe par une bonne couverture des ménages, certes, mais aussi une campagne de sensibilisation efficace.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter