Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 01Article 621409

Actualités of Friday, 1 October 2021

Source: www.camerounweb.com

1er octobre : Paul Biya écrit au président Chinois Xi Jinping

Paul Biya écrit au président Chinois Xi Jinping Paul Biya écrit au président Chinois Xi Jinping

• Paul Biya félicite la Chine

• Le pays entretiens de bons rapports avec le Cameroun

• Maurice Kamto est méfiant


Paul Biya n’est visiblement pas intéressé par l’actualité nationale. Alors que son pays commémore le 60ème anniversaire de sa réunification, le président de la République passe l’évènement sous silence et préfére envoyer ses messages de félicitations au président et au peuple chinois qui célèbrent leur fête nationale ce jour.

« Il m'est très agréable de vous adresser mes vives et chaleureuses félicitations à l'occasion de la célébration de la fête nationale de la République populaire de la Chine, le 1er octobre. J'y joins mes vœux de santé et de bonheur pour la grande nation chinoise amie. Puissent, grâce à nos efforts conjugués, les excellentes relations d'amitié et de coopération qui existent entre nos pays se consolider et se diversifier chaque jour davantage dans l'intérêt mutuel de nos pays », écrit Paul Biya au président chinois Xi Jinping.
La Chine est devenue au fur des années un partenaire économique de taille pour le Cameroun. C’est d’ailleurs pour cette raison que le président du MRC, Maurice Kamto invitait la France à revoir sa stratégie au Cameroun.

Le président français se méfierait énormément de l’éminent juriste. La France qui a des intérêts économiques non négligeables au Cameroun est favorable à une stabilité du pays avec Paul Biya au pouvoir qu’avec le mystérieux Kamto. C’est ce que pense le président du MRC.

« Mais Paris semble trop souvent s’en tenir au crédo d'une prétendue stabilité et veut surtout préserver les entreprises françaises sur place. Tous les grands groupes français sont présents au Cameroun. Mais c'est une vue à court terme. Aujourd'hui le principal créancier du Cameroun, c'est la Chine. Or c'est Biya et non Kamto qui a fait venir les Chinois », déplore-t-il.

Rejoignez notre newsletter!