Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueWirba Joseph Mbiydzenyuy

Célébrités du Cameroun

Politique

Wirba Joseph Mbiydzenyuy

Wirba Joseph Mbiydzenyuy

Wirba Joseph
Date de naissance:
1960-01-08
Lieu de naissance:
Cameroun

Wirba Joseph Mbiydzenyuy est un homme politique camerounais, humanitaire et activiste social. Il est également ancien député à l’assemblé national. Né dans la famille guerrière de Mbisha-Kwe'ebiri, Rohntong, dans Jakiri, Bui Division de l'Ouest Cameroun, ses parents n'ont pas officiellement enregistré sa naissance car, le milieu rural n'avait ni établissement de santé, ni centre d'enregistrements de naissance et les femmes étaient assistées par des accoucheuses traditionnelles (ma'nkoiy). Sa famille enregistre alors sa naissance le 8 janvier 1960.

Wirba Joseph Mbiydzenyuy a commencé son parcours primaire à l'école primaire à Kinsenjam (localité située au Nord-ouest Cameroun). Il poursuit ses études dans une école secondaire à Bamenda et les achève à Nkambe (au Nord-ouest Cameroun) .

Après l'obtention du diplôme de fin du secondaire, il est admis à l'Université de Yaoundé où il se spécialise en littérature comparée, l'enseignement de la Littérature en anglais et de l'anglais comme langue seconde.

Le 26 mai 1990, Wirba Joseph et un cercle restreint de dirigeants ont décidé de mettre sur pied le Social democratic front (SDF), un parti de l'opposition camerounaise dirigé par Ni John Fru Ndi. L’ancien député a été un participant actif pour la liberté du peuple de l'Ouest du Cameroun et des anglophones à la Conférence qui s'est tenue à Buea, les 2 et 3 avril 1993, avec des réunions de suivi du 29 avril au 1er mai 1994 à Bamenda. Membre dévoué du SDF, Joe Wirba a remporté en septembre 2013 une élection historique à Jakiri en septembre 2013 pour devenir membre du Parlement de la circonscription spéciale de Jakiri.

Il a été le premier parlementaire camerounais à soulever les manifestations camerounaises de 2016-2017, qui se sont ensuite transformées en crise anglophone. Il a finalement abandonné les politiques de son parti et est venu soutenir l'indépendance de l'Ambazonie. Craignant pour sa sécurité, il s'est enfui au Nigeria au début de 2017. Il est brièvement revenu et est réapparu au parlement, mais a rapidement fui à nouveau le pays, cette fois au Royaume-Uni. En janvier 2019, il a publié un livre intitulé « Wirbaforce », qui est son hommage personnel à ceux qui ont perdu la vie dans la crise anglophone.

Wirba pense que la création du gouvernement intérimaire d'Ambazonie en octobre 2017 était une erreur, la qualifiant de « structure imaginaire » qui a ouvert la voie à la crise du leadership ambazonien de 2019. Wirba a également révélé qu'il avait été contacté par le président ambazonien Sisiku Julius Ayuk Tabe et qu'il lui avait demandé d'assumer la direction de la révolution, ce qu'il a refusé.