Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueVictor Gnimpieba Saatong

Célébrités du Cameroun

Politique

Victor Gnimpieba Saatong

Victor Gnimpieba Saatong

Victor Gnimpieba Saatong 0
Date de naissance:
N/A
Lieu de naissance:
N/A

Victor Gnimpieba Saatong est un responsable syndical agricole et un homme politique camerounais.

Victor a suivi sa scolarité primaire à l'école publique de Bafou Carrefour, et y obtient un CEP. Il entre alors au pensionnat du collège d'enseignement général (CEG) (actuel lycée classique d'enseignement général de Dschang), où il occupe le premier rang tout le long de sa formation. Après deux années au service de la garde civique Bamiléké et titulaire d'un diplôme de capacité en droit, il entre à l'école d'infirmier d'Ayos.

L’homme politique occupe alors son premier poste à l'hôpital départemental du Mungo à Nkongsamba jusqu'en 1966. Après le décès de son père cette année-là, il est muté à Dschang où il sert ensuite à l'hôpital départemental de la Menoua, jusqu'en 1994, occupant notamment le poste de surveillant général de l'institution pendant plusieurs années. Avec des sœurs de la Mission catholique française à Dschang, il crée à Bafou une école maternelle sur des normes internationales (1969-1981), ainsi qu'un centre de réhabilitation des handicapés qui a pendant des années servi de cadre d'insertion et surtout de motorisation facile des personnes à mobilité réduite dans toute la Région de l'Ouest. Après plusieurs années de difficultés, ce centre connaît une certaine renaissance.

Depuis sa retraite en 2001, Victor Gnimpieba travaille sur le projet de mise sur pied d’une structure d'accueil des personnes du troisième âge à Bafou.

Parlant de son parcours politique, il intègre l'Union nationale camerounaise (UNC) en 1966 pour évoluer aux côtés de son mentor politique Jean Teinkela. Il gravit tous les échelons internes pour devenir son secrétaire, puis son vice-président et finalement s'imposer face à lui voler la vedette au retour du multipartisme en 1990. Il est président de la section départementale RDPC de la Menoua de 1985 à 2001, maire adjoint de la commune urbaine de Dschang de 1978 à 1982, puis simple conseiller municipal de 1988 à 1992.

Il remporte le Prix Verat au Comice agropastoral camerounais de 1980, et plusieurs prix agricoles provinciaux et nationaux (arachides-maïs-haricot, etc). C'est son amour passionné de la caféiculture qui l'amène tout naturellement à s'engager dans la défense des intérêts des planteurs de café dans son village, puis au niveau départemental et provincial ; il est élu tour à tour délégué des planteurs de Bafou, de Dschang, et de la Menoua aux conseils d'administration de la CAPLAME (Coopérative agricole des planteurs de la Menoua) et de l'Uccao à Bafoussam. Il en est président pendant 17 ans, de 1986 à 2003. À la sortie d'une grave maladie, il démissionne de son poste de PCA de l'Uccao, non sans avoir vainement essayé, dans le contexte de crise économique de la décennie 1980, de moderniser une entreprise qu'il dit avoir remise à ses successeurs, « meilleure qu'il l'a reçue ».

Durant son long règne à l'UCCAO, il participe à plusieurs colloques et autres réunions internationales sur les problèmes de la production agricole en général, et de la caféiculture en particulier. Il a été élu vice-président de la Fédération internationale des producteurs agricoles (FIPA) en mai 1998. Il a notamment participé au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, à celui de Johannesburg, au sommets de la F.I.P.A. à Ankara et à Manille. Il a été consultant de l'Union européenne, entre autres dans le cadre des accords ACP-UE de Lomé III et IV.

En retrait politique depuis sa maladie de 2001, Gnimpieba Saatong Victor reste l'une des personnalités les plus écoutées dans sa province.