Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueSimon Pierre Tchoungui

Célébrités du Cameroun

Politique

Simon Pierre Tchoungui

Simon Pierre Tchoungui

Simon Pierre Tchoungui 2
Date de naissance:
1916-10-28
Lieu de naissance:
Nkolmending
Date of Death:
1997-07-23
DECEASED

Simon Pierre Tchoungui était un médecin et un homme d'État camerounais, plusieurs fois ministre et notamment Premier ministre de 1965 à 1972. Il est né le 28 octobre 1916 à Nkolmending (Ngoumou) dans le département de la Méfou-et-Akono.

Il effectue sa formation médicale à l’École des aides de santé d’Ayos d’où il sort en 1938, avant de commencer sa carrière médicale.

Il est alors affecté au dispensaire de maladies sociales à Yaoundé, il sera nommé chef de poste médical de Mbalmayo en 1939, puis affecté à l’hôpital de Bafia en 1940. En février 1942, il est engagé comme volontaire dans les forces françaises libres et participe à la campagne de France jusqu’à l’Armistice. En 1946, il effectue un stage à l’école de médecine de Dakar. À la suite de ce stage, il occupera des postes de responsabilités importants : chef de poste médical à Bafoussam (1946-1947), puis adjoint au chef des services chirurgicaux à l’hôpital mixte de Yaoundé. De 1950 à 1956, il entreprend les études de médecine à la Faculté de Paris.

Il retourne dans son pays natal en septembre 1956, il sera successivement directeur de cabinet du ministre de la fonction publique (1958-1959), chargé des Relations internationales au ministère de la Santé publique et de la population (1959-1960). Nommé ensuite médecin-chef de l’hôpital central de Yaoundé en mars 1960, il devient directeur de la Santé publique du Cameroun début 1961.

Le 20 juin 1961, il est nommé ministre de la santé publique et de la population. Du 1er juillet 1964 au 25 mai 1965, il occupe le portefeuille de ministre de l’Économie nationale ; puis du 25 mai 1965 au 20 novembre 1965, il est ministre chargé de mission à la présidence de la République.

Du 20 novembre 1965 jusqu’au 2 juillet 1972, il devient premier ministre, chef du gouvernement du Cameroun oriental .

Il était également le premier président de la Croix–Rouge camerounaise (dès 1960), président de la fondation médicale Ad Lucem, président de l’Union fraternelle des anciens Combattants, vice–président national de l’UNC (dès 1966), et vice–président du comité central du RDPC (1985-1996).

Simon Pierre Tchoungui rend l’âme le 23 juillet 1997 (à 80 ans) à l’hôpital général de Yaoundé.